Jeudi 19/08/10

 

Finalement ce camping ne fut pas une mauvaise affaire : pas bruyant malgré la proximité de la route et la possibilité de visiter Alcobaca dans la matinée sans avoir à bouger le camping-car et cela pour moins de 10€ pour nous 3 !

 

Nous voilà donc partis à pied pour la visite du monastère Sta-Maria, encore un monument exceptionnel, classé au patrimoine mondial Unesco, avec entre-autre la superbe salle des rois couvertes d'azuleros, la cuisine avec sa cheminée centrale de 20m de long sur 3 de large et 18 de haut ! Très bon moment encore passé dans ce lieu magique.

 

Alcobaca

 

Retour vers Martin et direction Obidos, où nous avons rendez-vous avec des connaissances (mon boss pour être précis...) locaux de l'étape. Nous laissons Martin sur l'aire privée cc et partons avec eux en voiture. Arrêt déjeuner dans un  beau et bon restaurant perdu dans la campagne, puis visite l’après midi d'un site étrange à Bombarral, site crée par un richissime portugais un peu farfelu, un lieu peuplé de Bouddha en granit, de statues et de guerriers peints,  surprenant mais agréable et zen ! Puis petite balade en 4x4 dans la montagne, et enfin apéro et grillades dans leur maison, retour au cc à 3h00 du matin...

 

Bombarral

La sagesse est en toi petit scarabée !
La sagesse est en toi petit scarabée !

 

Vendredi 20/08/10

 

La nuit fut courte... et le café bienvenu ! Nous partons à l'assaut d'Obidos, joli village entouré de remparts, rempli de maisons blanches et très fleuries notamment avec de superbes bougainvilliers, des ruelles escarpées et pavées, vraiment beaucoup de charme, mais évidemment très touristiques avec ses déviances (resto pas terribles et tarifs élevés...) A faire et à voir tout de même !

Obidos

© virees en camping car Portugal
© virees en camping car Portugal

 

Départ en début d’après-midi pour Péniche, mais nous ne verrons que peu cet endroit, complètement étouffé par des nuages de basse altitude, avec énormément de vent et une température proche de 20° alors qu'il faisait 34° à Obidos ! On va tout de même "s'aérer" le long de la falaise et reprenons la route, dommage car il y avait des stationnements sympas  pour la nuit en haut des falaises.

La route vers le sud fut une alternance d'éclaircies et de brouillard nuageux ! Attention cependant au stationnement dans le secteur, peu de parking ou avec barres de hauteur (je n'en avais pas encore vu jusque là au Portugal...), nous avons même semé une belle pagaille en essayant une route d'accès vers une plage : plus de 30 mn de manœuvres, beaucoup de sueur et quelques échanges aimables avec ma copilote...

 

Le camping d'Ericeira qui ressemble plus à une prison qu'à un lieu de tourisme ne nous inspire pas non plus, nous finissons par trouver un parking en bord de mer type surfeur avec 2 ou 3 fourgons douteux... Je ne suis pas très rassuré pour la nuit...


 

Samedi 21/08/10

 

Comme je le craignais un peu, la nuit fut agitée avec quelques allers et venues sur le parking, et grosse engueulade entre portugais à 4h00 du mat : c'est local, c'est typique mais c'est fatiguant...

Petit tour rapide sur la plage, et départ vers le palais de Mafra. Nous découvrons encore une oeuvre monumentale : une basilique de 70 m de haut, puis un palais de 250 m de long entièrement fait de marbre rose et blanc, un hôpital et sa pharmacie, les cellules des moines franciscains et en final la bibliothèque avec 35000 livres , vraiment très impressionnant !

 

Mafra

© virees en camping car Portugal
© virees en camping car Portugal

 

Direction ensuite Sintra avec l'objectif de visiter le palais da Pena, mais suite à un manque de signalisation, nous nous retrouvons à descendre une rue extrêmement étroite en sens unique, sur plusieurs km avec à peine la largeur nécessaire même en jouant avec les rétros, sans savoir ou elle nous mène, sans savoir s'il n'y allait pas avoir de balcons débordants ou de voitures stationnées ! Après avoir perdu quelques litres de sueur et une grosse montée d'adrénaline on débouche enfin sur une route...  très grosse frayeur ! ( à priori d’après les forums cc, de nombreux collègues se sont fait piéger ... alors attention !)

 

Ecoeuré je n'insiste pas, et fonce vers Lisbonne. Nous arrivons au camping municipal Monsanto en début d’après midi ce qui nous permettra en plus de profiter de la piscine et de se décontracter... Les emplacements spécifiques camping-car du camping sont stabilisés et parfaitement bien étudiés avec électricité, eau, et table de pique-nique individuelle.

 


 

Dimanche 22/08/10

 

Bonne nuit sur ce grand camping. Réveil et préparatif pour la visite de Lisbonne.

Nous prenons le bus à proximité du camping et arrivons  40 mn plus tard au centre ville. Tâtonnement habituel pour se repérer, bus, tram, métro ? pas beaucoup d'aide pour les touristes. On se débrouillera seul ! Nous prenons le bus découverte à impériale pour faire plaisir à notre fille, bus qui nous mènera au quartier de Bèlem, après un circuit en ville où je n'y ai rien vu d'extraordinaire, les arènes sont sympas, la prison aussi... pour le reste bof !

 

Arrivée à la fameuse tour de Bélem, qui effectivement est très belle et règne majestueusement au bord de l'eau, mais nous ne la visiterons pas, la file d'attente étant trop longue !

L'heure du déjeuner étant atteinte, nous partons à la recherche d'un resto, mais toutes les terrasses sont prises d'assaut, il y la queue un peu partout, et le personnel pas très accueillant (nous n 'étions pas habitués à cela dans ce pays...) Nous finissons enfin par trouver une table... dans une pizzeria tant pis pour le typique !

 

Après nos pizzas, direction le musée des carrosses où se trouve une fabuleuse collection de carrosses du 17, 18 et 19ème siècle, essentiellement de la Maison Royale du Portugal, les portugais ont eu l'intelligence de ne pas tout brûler lors de leur révolution... Il y a vraiment des exemplaires exceptionnels.

 

Nous enchaînons ensuite avec le Mosteiro dos Jeronimos, pas beaucoup de salles visitables, mais un beau cloître et un joli balcon donnant sur la cathédrale. Retour ensuite au centre ville pour prendre le tramway ancien (magnifique avec l'intérieur en bois) qui nous mènera sur les hauteurs de la ville à travers de rues extrêmement étroites. Retour à pied et en bus pour rejoindre le camping après une journée encore bien chargée et bien chaude.

Les trams


 

Lundi 23/08/10

 

Bonne nuit. Nous avions prévu de rester 2 jours à Lisbonne, mais la fatigue et le besoin de calme nous fait reprendre la route ce matin, direction l'est du pays. Nous traversons Lisbonne sans embouteillage et sortie de la ville par le gigantesque pont Vasco de Gama. Nous effectuons une cinquantaine de km dans des paysages quelconques, pour ne pas dire moches...

Arrêt pause déjeuner dans un petit chemin au milieu des chênes lièges, très agréable ! Arrivée en milieu d’après-midi à Monsarraz,  qui restera notre grand coup de cœur de ce voyage !

 

Monsarraz est un magnifique village tout blanc entouré de remparts, avec une vue époustouflante à 180° sur le fleuve et la campagne. Le village est quasiment désert, il y a des arènes anciennes, il fait super beau : que du bonheur ! Nous errons dans les ruelles, il y a toujours quelque chose de beau à voir ! Des hauteurs, nous avisons en contre-bas un petit "port", en fait un ponton et un parking en terre. Nous décidons d'y descendre pour y passer la nuit, un fourgon allemand s'y trouve déjà, petite causette avec eux ( pas facile moitié français moitié anglais...) et installation  pour la nuit. Nous aurons en plus le privilège d'un magnifique coucher de soleil sur notre petit îlot !

Monsarraz

© virees en camping car Portugal
© virees en camping car Portugal
© virees en camping car Portugal
© virees en camping car Portugal

 

Mardi 24/08/10

 

Nuit hyper calme !

P'tit déj. avec vue sur l'eau, difficile de quitter ces lieux...

Ce sera finalement fait en fin de matinée direction Vila Vicosa, ville capitale du marbre : tout y est marbré : les trottoirs, les bornes, les bancs publics, l'entourage des fenêtres, la façade du Palacio Ducal ! C'est très surprenant.

Le Palais nous le visiterons après le déjeuner, mais en visite guidée obligatoire en portugais et en petit troupeau... Difficile d'apprécier dans ces cas là, de plus les photos sont interdites, seule la superbe cuisine (et ses vieux cuivres ) sort son épingle du jeu.

 

En quittant la ville et en voulant éviter une énième voiture garée en double file, je frotte le coté du camping-car dans les arbres, et je m'apercevrai à la prochaine halte des dégâts : un cabochon de feu de gabarit haut est cassé plus de belles "balafres" sur notre beau Martin ! Je suis fou de rage contre ces gens qui se garent là où leurs voitures s’arrêtent ! Réparation au scotch noir, on verra en France pour le remplacement.

Vila Vicosa

 

Nous arriverons en fin de journée à Marvao,  village situé en haut d'un col, et nous stationnerons sur le premier parking rencontré pour la nuit, espérons qu'il ne soit pas trop bruyant car nous sommes vraiment proches de la route.


 

Mercredi 25/08/10

 

Nuit relativement calme, quelques voitures jusqu'à minuit et plus rien jusqu'au matin.

Par contre journée de M.... !!!  Nous avions pourtant bien commencé sur place par la visite de Marvao, joli village un peu dans l'esprit de Monsaraz, avec plus de remparts et moins de maisons blanches, présentant un beau point de vue sur les environs.

Marvao

© virees en camping car Portugal
© virees en camping car Portugal

 

Ensuite nous enchaînons avec Castello de Vide, mais la vieille ville historique n'est pas très bien indiquée et nous ne grimpons pas au bon endroit... vu la chaleur étouffante et le stationnement lointain du cc, nous n'avons pas le courage pour une 2ème ascension, tant pis pour Castello de Vide !

 

Nous reprenons la route pour Monsanto à environ 80 km, mais en cours de route la ventilation du camping-car tombe en panne ! plus de soufflerie, plus de clim le seul jour où nous en avions vraiment besoin : il fait plus de 40° sans un souffle de vent... Je regarde les fusibles : ras, un couple de français en moto du 47 me propose de l'aide, à priori ça viendrait des commodo, pas de possibilité de démonter le tableau de bord sur place... On fera sans jusqu'en France ( réparation effectuée chez fiat pour 435€...)

 

Reprise de la route, arrivés quasiment à Monsanto, encore un village haut perché, la route se rétrécit de plus en plus, et le souvenir de Mafra revient à mon esprit... grosse angoisse de me retrouver coincé à nouveau ! Je redescends alors une grande partie de la route en marche arrière... et abandonne l'idée de visite de ces lieux. Le manque de signalisation est assez pénalisant pour nous dans ce pays.

 

Nous continuons donc vers Idanha Nova où nous avons promis une pause piscine à Victoria. En cours de route je croise quelques fourgons qui m'intriguent... puis j’aperçois de nombreux tags sur les panneaux (pas vraiment dans l'esprit du coin), bizarre !

Arrivés au camping, catastrophe : la colline avoisinante est remplie de centaines de fourgons et de tentes, une grosse sono fait boum boum : nous sommes en plein rassemblement d'une méga rave party !!! Des individus pas très nets traînent un peu partout, impossible de rester là ! et donc re-route, re-40° pour se diriger vers le 1er camping avec piscine qui est à Gouveia à plus de 150 km...

 

Nous arriverons en fin de journée, après avoir passé la journée à rouler sans avoir fait ou visité quelque chose de sympa. Y'a des jours comme ça...

 

Dans notre malheur, une bonne surprise nous attends, le camping choisi la Quinta de Gouveia est en fait une ancienne quinta (propriété viticole) avec seulement 40 emplacements (la plupart vide) au milieu des vignes, avec une belle piscine et un calme fabuleux ! Aurions nous trouvé notre havre de paix pour enfin faire, ou plutôt ne rien faire...


 

Jeudi 26/08/10

 

Très bonne nuit. Journée glandouille...

Nous étions les seuls à la piscine ce matin ! Repas de midi sous le store, et retour à la piscine pour une petite sieste à l'ombre, puis baignade, lecture, à fond quoi !

 

Nous sommes si bien ici que nous décidons d'y passer une journée de plus avant le grand retour, quitte à avoir plus de monde sur la route durant le we, mais tant pis, l'endroit est vraiment trop bien !

© virees en camping car Portugal
© virees en camping car Portugal

 

Vendredi 27/08/10

 

Journée identique à celle d'hier... Temps magnifique, pas un bruit, seuls à la piscine, quasi-seuls dans le camping : extraordinaire !

 

Ce fut un beau bouquet final, mais toutes les bonnes choses ont une fin, et demain matin il faudra songer au retour vers la maison.


 

Samedi 28/08/10

 

Retour sans problème, pas trop de monde sur la route. Pas fatigué après ces 2 jours de repos, je décide de ne pas faire d'étape. Traversée de l'Espagne rapide, et bien sur arrivés à la frontière (virtuelle) française : embouteillages, péages, radars... nous sommes bien en France...

 

Arrivée en fin de journée à la maison, ravis de nos vacances et de cette première expérience à l'étranger !

 

3890 km effectués.


Cette virée vous a plu ?

N'hésitez pas à laisser un témoignage

de votre passage sur le livre d'or

Merci !