Première sortie de cette année 2018, direction les Pays-Bas pour une petite dizaine de jours


 

Vendredi 23 mars 2018

 

Enfin nous retrouvons notre Oscar, après presque 3 mois d'abstinence...

Nous avons décidé de visiter une petite partie des Pays-Bas avec une étape belge à Bruges.

Nous quittons la maison en début d'après-midi, et nous arrêtons pour la nuit comme souvent lors de nos "montées" vers le Nord au Grand Pressigny (37).

Nous sommes une nouvelle fois seuls sur ce petit parking à coté du camping.

 

Etape du jour
Etape du jour
Le Grand Pressigny
Le Grand Pressigny


 

Samedi 24 mars 2018

 

Nuit super calme.

On se réveille tout de même de bonne heure, car nous avons encore pas mal de route à effectuer.

Départ donc vers 7 heures, nous prenons l'autoroute à Ste-Maure de Touraine, la traversée de Paris sera bien entendu un peu galère, et nous arrivons à Bruges vers 15 heures.

On s'installe sur l'aire CC à coté du parking des bus, c'est du "collé-serré" mais ça a l'avantage d'être à moins de 10 minutes à pied du centre historique de la "Venise du Nord" (19€/24h).

Nous sommes en avance sur notre programme, et nous pouvons partir à la découverte de Bruges plus tôt que prévu.

Nous en prenons pleins les yeux immédiatement ! Cette ville classée au patrimoine mondial de l'Unesco est splendide : de superbes maisons, des canaux, des monuments, un joli parc, tout est superbe et parfaitement conservé !

Nous nous offrons bien sur un petit tour en bateau électrique sur les canaux, balade qui nous donnera un excellent aperçu de ce qu'il y a à visiter et à voir dans cette cité médiévale.

Nous traînons ensuite un peu au hasard dans les différentes rues jusqu'à la "Grand-Place", lieu gigantesque qui regroupe le beffroi, le Palais Provincial et de superbes maisons du 17ème siècle !

Retour ensuite au CC, il faut en garder pour demain...

 

Etape du jour
Etape du jour
Bruges
Bruges


 

Dimanche 25 mars 2018

 

Nuit relativement calme malgré l'environnement urbain.

On se prépare tranquillement et repartons à la découverte plus en détails de Bruges. Il fait plus frais ce matin, le ciel est gris contrairement à hier mais pas de pluie annoncée !

 

Nous traversons donc à nouveau le Minnewater, joli parc qui contient le bassin d'eau qui alimente les canaux de la ville. Autrefois la "maison éclusière" en régulait le niveau.

Minnewater

 

Puis nous passons par le Béguinage, ensemble créé au 13 ème siècle pour grouper les femmes pieuses de Bruges, et aujourd'hui encore habité par des sœurs bénédictines. C'est un ensemble clos avec de jolies maisonnettes et une place centrale fleurie de jonquilles. C'est un bel endroit, bien paisible.

Béguinage

 

Nous allons visiter ensuite l'hôpital Saint-Jean, aujourd'hui musée Memling. Cet hôpital fondé au 12 ème siècle possède une salle intérieure fabuleuse, aux poutres et charpentes en chêne de section impressionnante ! On y soigna des malades jusqu'en 1864.

Aujourd'hui y sont exposées certaines œuvres du peintre Memling, un des artistes les plus réputés de son époque (1435-1494) dans la peinture dite "primitifs flamands".

Le ticket d'entrée donne droit également à la visite de la pharmacie du 17 ème siècle, située juste derrière, et qui fonctionna jusqu'en 1971. Ce lieu est là encore assez extraordinaire, et les nombreux objets et récipients d'époque apportent un charme fou à cette pharmacie !

Hôpital Saint-Jean

 

Nous explorons ensuite les rues voisines avant d'aller déjeuner sur la "Grand Place" Markt, en terrasse et face au beffroi, il y a pire comme endroit... Nous mangerons en plus très correctement et pour un budget raisonnable malgré l'emplacement très touristique (le panier d'or).

Grand Place Markt

 

Ce sera après une promenade digestive vers le nord-est de la ville, en passant devant la maison du Sieur Robert Van de Beurse, un des premiers courtiers financiers en 1285 (déjà...) et qui pour l'anecdote laissa son nom de famille à la Bourse que l'on connait aujourd'hui.

Nous passons devant l'ancien quartier des dentellières pour enfin déboucher devant deux beaux moulins à vent datant du 15 ème siècle, décidément tout est beau dans cette ville !

Au HASARD des rues et des canaux

Retour au centre historique dont on ne se lasse pas, et enfin au CC, bien fatigués par cette très belle journée dont il ne manquait que le soleil pour qu'elle soit parfaite !


 

Lundi 26 mars 2018

 

Nuit plus bruyante que la précédente...

P'tit déj., services et nous quittons la Belgique pour les Pays-Bas. Nous arrivons en fin de matinée à Alblasserdam à l'est de Rotterdam.

Nous nous installons sur une belle aire privée face à un petit port, et nous y recevons un accueil sympathique et des informations touristiques. (17€/24H).

Nous déjeunons rapidement, et partons à la découverte des célèbres moulins de Kinderdijk. Ils sont à environ 4 km, accessibles par de belles pistes cyclables, l'occasion pour nous d'étrenner nos vélos électriques !

Sur place, cet ensemble de dix-neuf moulins datant des alentours de 1750 est magique ! Ils sont superbes, parfaitement entretenus (la plupart sont habités), et nous avons un temps magnifique ce qui les rend encore plus majestueux ! 

Ils avaient également un rôle essentiel puisqu'ils servaient à réguler les niveaux d'eau des canaux afin d'éviter les inondations.

Cet ensemble est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, et juste pour être un peu grincheux, quel dommage d'avoir laissé faire l'installation de lignes à hautes tensions juste derrière...

moulins de kinderdijk

 

Nous reprenons nos vélos, direction Dordrecht, ville qui semble bien jolie également, mais nous nous perdons un peu dans la multitude des pistes cyclables et abandonnons en cours de route, nos vélos avancent certes presque tout seuls maintenant mais ce n'est pas une raison pour faire le tour de Hollande avec !

Retour donc vers Oscar, ce fut encore une belle journée, fraîche mais bien ensoleillée, hélas la pluie est annoncée pour demain...

 

Trajet du jour
Trajet du jour
Alblasserdam
Alblasserdam


 

Mardi 27 mars 2018

 

Nuit correcte, et pas de pluie au réveil...

Nous partons à pieds vers l’embarcadère du "waterbus" à 800 mètres de l'aire et prenons le bateau, 30 minutes plus tard nous voilà à Rotterdam.

Nous débarquons sous le magnifique pont Erasmusburg long de 800 mètres, surnommé ici le cygne !

rOTTERDAM - PONT ERASMUSBURG

 

Nous nous dirigeons vers le centre récupérer un plan et des infos dans un point Information.

Nous nous attaquons alors à la découverte de cette "ville nouvelle", nouvelle car quasiment détruite à 90% par les allemands en 1940 durant la seconde guerre mondiale.

Nous y verrons tout d'abord l'extraordinaire Markthal, nouveau marché couvert inauguré en 2014, en forme de fer à cheval, aux 2 cotés vitrés, haut de 40 mètres et  s'étalant sur 7000 m² ! Ce bâtiment est fabuleux, à l'intérieur on y trouve donc une centaine d'étals sur plusieurs niveaux, des appartements y ont été également intégrés, une grande fresque recouvre le plafond, tout y est grandiose, quelle entrée en matière !

MARKTHAL

 

Juste à coté se trouvent les célèbres "maisons cubes" de Piet Blom. Ces maisons semblent flotter dans l'air, c'est assez troublant et perturbant comme architecture, et l'on se creuse l'esprit pour s'imaginer la vie quotidienne à l'interieur !

MAISONS CUBES

 

Nous poursuivons avec le Oude Haven, qui est le plus vieux bassin du port de la ville. Quelques vieux bateaux s'y reposent...

OUDE HAVEN

 

Un grand bâtiment lui fait face, il s'agit de la Witte Huis "la maison blanche", construit entre 1797 et 1798, il fut le premier gratte ciel néerlandais.

WITTE HUIS & architecture moderne

 

Nous quittons ce quartier, passons devant l'église Saint-Laurent, l'hôtel de ville et nous nous arrêtons déjeuner, pause bienvenue car nous commencions vraiment à avoir froid, il fait 6 ou 7°, tout gris et un vent glacial traverse nos blousons !

Malheureusement en sortant du restaurant, une pluie bien froide vient se rajouter aux festivités... Nous aurons quand même le courage de nous rendre à pieds au quartier historique de Delfshaven à l'ouest de la ville, seul quartier de la ville ayant été épargné par la guerre et ayant conservé de belles maisons aux façades hollandaises typiques le long d'un canal où restent encore quelques vieux bateaux.

Malgré les conditions climatiques, on apprécie ce petit morceau d'authenticité !

DELFSHAVEN

 

Retour vers le centre, mais et même s'il reste encore quelques quartiers à découvrir, nous décidons de rentrer, transis par le froid et la pluie.

Nous avons tout de même apprécié cette ville de contrastes, où les péniches anciennes côtoient les bâtiments ultra-modernes. Ce n'est pas choquant et apporte une certaine originalité !

Reprise du bateau, et thé bien chaud en arrivant au camping-car !

Les prévisions météo pour demain ne sont guère réjouissantes...


 

Mercredi 28 mars 2018

 

Nuit correcte, mais hélas la pluie annoncée est bien présente...

On se prépare, effectuons les services et partons pour Delft à une quarantaine de km.

Sur place, nous allons faire un petit tour à l'office du tourisme, où nous achetons le billet combiné "nouvelle église", "vieille église" et "Het Prinsenhof". Il faut prévoir des visites à l'abri aujourd'hui... Bien que nous soyons dans la ville de la faïence, nous zappons son musée n'étant pas trop passionnés par cet art.

 

Nous commençons donc par la Nieuwe Kerk (nouvelle église), nouvelle mais qui fut construite quand même entre 1383 et 1510 ! Elle possède un des plus hauts clochers des Pays-Bas avec une hauteur de 108.7 mètres.

En son cœur se trouve surtout le caveau de la Maison Royale d'Orange depuis la mort de Guillaume d'Orange en 1584. C'est à la mémoire de celui-ci que fut construit en 1620 l'impressionnant mausolée en marbre par Hendrich de Keyser. C'est vraiment une très belle oeuvre, qui de plus a été entièrement rénovée il y a peu de temps. A noter également de très beaux vitraux et orgues.

 

nieuwe kerk

 

Nous nous rendons ensuite à la Oude Kerk (vieille église). Celle ci est un peu moins "spectaculaire" que la première mais elle est remarquable par ses nombreuses et impressionnantes pierres tombales aux sculptures profondes, car c'est près de 400 néerlandais plus ou moins connus qui sont enterrés dans cette église, dont le peintre Vermeer !

On y trouve également de jolis vitraux, mais ils sont beaucoup plus récents, ceux d'origine ayant été détruits en 1654 par l'explosion de la poudrière qui était toute proche...

oude kerk

 

Nous enchaînons par le Het Prinsenhof (cour des Princes), ancien couvent où Guillaume d'Orange, alias Guillaume le taciturne installa la maison des Princes. C'est ici également qu'il y mourut, assassiné par un français à la solde des espagnols...

Après avoir été bourse du commerce, école, caserne et écuries, c'est aujourd'hui le musée municipal, et on peut y voir de belles toiles sur l'histoire de Delft et sur la Maison d'Orange, ainsi que quelques objets anciens. Visite sans prétention mais intéressante.

het prinsenhof

Delft

 

Nous aurions bien aimé par la suite, explorer la ville et ses nombreux canaux, mais comme hier la pluie et le froid (5°) nous font battre en retraite !

Nous reprenons donc la route, direction Gouda. Sur place le parking en ville ne nous plait pas trop, de plus le marché aux fromages n'a pas encore lieu en cette saison et la météo est toujours exécrable, du coup nous repartons quasi aussitôt direction les jardins de Keukeunof que nous avons prévu de visiter demain. Mais comme c'est une journée qui décidément ne se passe pas comme prévu... nous constatons que  les fleurs dans les champs n'ont quasiment pas poussé (on s'en doutait un peu vu le manque de soleil sur l'Europe depuis quelques mois...) et cela va donc rendre la visite peu intéressante !

Du coup, on n'est plus à 40 km près... on fonce vers Amsterdam sur l'aire proche du port. Il y a déjà une bonne cinquantaine de CC mais l'aire est grande (23€/24H).

Madame météo avec ses caprices a bien perturbé notre journée et notre programme, espérons que demain cela ira mieux !

 

Trajet du jour
Trajet du jour
Amsterdam
Amsterdam


 

Jeudi 29 mars 2018

 

Nuit calme, et temps correct au réveil.

Amsterdam nous voilà ! Mais pour rejoindre la ville, il nous faut d'abord marcher une petite dizaine de minutes , puis prendre la "navette-ferry" gratuite pendant un petit quart d'heure. L'aire cc est donc idéalement placée pour accéder sans souci au centre d'Amsterdam, puisque la navette nous dépose derrière "Central Station", la jolie et grande gare, à coté d'un gigantesque parking à vélos !

Central Station

 

Nous allons acheter un forfait journée bateau "hop on-hop off" qui permet le tour de la ville par les canaux avec plusieurs arrêts possibles, mais ce forfait en fait s'avérera peu judicieux car la ville n'est pas très grande et le tarif de ces billets relativement cher...

A peine embarqué, nous nous dirigeons vers l'autre rive, et après avoir longé un très long cargo, nous nous retrouvons face à face avec une autre navette, la collision est inévitable et le choc violent ! Les deux bateaux rejoignent doucement la rive, à priori pas de dégâts mais grosse frayeur quand même ... la tension est palpable à l'intérieur du bateau.

Nous repartirons un peu plus tard après changement du capitaine, j'aurais préféré le changement du bateau ! Nous suivons donc les canaux, apercevant de belles façades de maisons anciennes, de beaux monuments et nous descendons au niveau de l'Opéra devant un joli pont rappelant étrangement le pont Alexandre III parisien.

en bateau

 

Nous continuons à pieds, découvrons la belle place Rembrandt où la statue de l'artiste peintre est positionnée derrière d'autres sculptures représentant les différents personnages de son tableau culte "la ronde de nuit".

Place rembrandt

 

Nous enchaînons par le marché aux fleurs, où il se vend encore quelques bulbes de tulipes mais surtout beaucoup de chinoiseries...

Repas dans le quartier dans un snack vraiment pas bon (l'Amarylle) !

MARCHE AUX FLEURS

 

Nous découvrons un peu plus tard le "begijnhof", comme à Bruges. Là il se situe dans une cour fermée, très paisible en plein cœur de la ville, s'y trouve notamment la plus vieille maison d'Amsterdam.

begijnhof

 

Nous arrivons ensuite place du Dam où se situe le Palais Royal. Nous visitons bien sur cet extraordinaire bâtiment où se déroule encore les réceptions officielles. La pièce centrale de réception est gigantesque et peut recevoir 250 convives. Une vingtaine de pièces sont ensuite visibles, toutes superbement meublées dans le style Empire français. Ce fut une visite intéressante.

palais royal

 

Nous continuons notre visite en traînant un peu au hasard des rues et des canaux, apercevant de splendides maisons aux airs penchés...Elles s'appuient les unes sur les autres, semblant se maintenir entre elles et l'on se dit que si on en enlève une les autres tombent !

Nous traversons rapidement le "quartier rouge" encore calme en cette fin d'après midi...

Puis finissons par rentrer après avoir passé une très belle journée dans cette ville, avec en bonus le soleil !

au hasard des rues et des canaux


 

Vendredi 30 mars 2018

 

Nuit tranquille une fois les nombreuses arrivées tardives terminées.

Toujours Amsterdam au programme du jour.

depuis le ferry

 

Arrivés à la gare centrale, nous nous dirigeons cette fois à pied vers le quartier Jordaan, où nous découvrons à nouveau de très belles façades de maisons le long des canaux. Il est vraiment agréable de se promener dans cette ville, d'autant plus qu’aujourd’hui encore nous avons du soleil. Ce quartier est devenu le secteur "bo-bo" et les prix entrevus dans les agences immobilières laissent songeurs...

quartier jordaan

 

Nous irons ainsi jusqu'au Rijksmuseum, déjeunerons en terrasse dans un excellent fish and chips (le Vishandel Albert Cuyp)  dans le quartier voisin , dans une rue où se déroule un marché traditionnel aux étals de poissons magnifiques, quel dommage de ne pas pouvoir en ramener au CC !

Nous revenons donc, après avoir déjeuné, vers le Rijksmuseum, qui est LE musée du pays ! Dans un grandiose bâtiment sont exposées toutes les grandes œuvres de la peinture hollandaise, notamment celle dite du siècle d'or (1600/1700). On pourra y apprécier des toiles de Van Gogh, de Frans Hals, de Jan Steen, de Vermeer et de Rembrandt ! Prés de quarante pièces sont consacrées à ces artistes, l'apothéose étant "la ronde de nuit" de Rembrandt, exposée dans la salle d'honneur sous la surveillance permanente de deux vigiles...

Nous y verrons également une superbe collection de maquettes de bateaux, une collection incroyable d'armes anciennes, ainsi que de très belles faïences, le tout présenté de magnifique façon !

Nous apercevrons également depuis un balcon la superbe bibliothèque, enfin bref ce sera 4 heures de visite assez extraordinaires, seule la fatigue et la fermeture à 17 heures mettront fin  à l'exploration et à la découverte de ce magnifique musée.

RIJKSMUSEUM

 

Les jambes étant lourdes, et les pieds usés, c'est en tramway que nous rentrons jusqu'à la gare, pour prendre à nouveau le bateau vers Oscar.

Des préparatifs ont lieu dans l'ancienne friche portuaire juste à coté de l'aire de CC, intrigués, nous questionnons un vigile, un festival de "musique" techno démarre ce soir et durant tout le weekend ! L'essentiel est prévu demain, mais nous risquons quand même quelques décibels ce soir... Heureusement que la "non-visite" de Keukenhof nous a fait arriver 24 heures plus tôt à Amsterdam ! 

Nous restons quand même pour la nuit, il est trop tard pour envisager autre chose, d'autant plus que l'aire est pleine à craquer maintenant, soit environ 150 CC, certains attendent même dans l'allée d'accès une hypothétique sortie, les places dans le secteur doivent être rares !


 

Samedi 31 mars 2018

 

Nuit catastrophique comme prévisible... jusqu'à 4 heures du matin, les basses de cette "musique" de dégénérés cérébraux traversèrent le camping-car ! Même les boules Quies n'y purent grand chose, comment peut-on s'abrutir à ce point ???

 

C'est donc après plusieurs cafés, et après avoir effectué les services, une autre plate-forme serait d'ailleurs la bienvenue, car 1 seule pour 150 CC ça fait juste, que nous quittons Amsterdam pour Volendam à une trentaine de km.

Une belle aire type camping nous y accueille dans la marina de la ville. Nous allons faire quelques courses au supermarché voisin, déjeunons et partons en vélo vers Marken. Une belle piste cyclable (comme partout dans ce pays) nous y amène, nous traversons d'abord le bourg de Monnickendam et arrivons donc à Marken.

C'est un ancien village de pécheurs aux jolies petites maisons colorées, c'est très agréable de le parcourir au hasard en empruntant de tout petit passage entre les habitations. Il nous manquait juste le rayon de soleil pour obtenir la bonne lumière qui doit rendre ce village irrésistible.

marken

 

Nous allons ensuite jusqu'au phare à 2 km, l'environnement est superbe, le monument (privé) sympa et il y a une certaine luminosité qui rend cet endroit bien serein. Ici aussi sous le soleil ce doit être fantastique ! Merci Eve (alias Champabreiz) pour cette info sur ce lieu ;-)

phare de marken

 

Nous avons la possibilité pour rentrer de prendre un ferry, mais comme maintenant avec nos supers vélos nous n'avons plus peur de rien... nous rentrons par le même chemin qu'à l'aller.

Nous poussons même jusqu'au centre de Volendam, mais nous n'accrochons pas trop, trop de monde, trop touristique, trop de commerces !

Retour donc vers Oscar pour un bon thé chaud après ces 44 km effectués en vélo (un record pour nous !). Il a fait frais et nuageux aujourd'hui mais pas de pluie, c'est l'essentiel.

Trajet du jour
Trajet du jour
Volendam
Volendam


 

Dimanche 1er avril 2018

 

Invraisemblable , et pourtant vrai, ce n'était pas un poisson d'avril... le préposé pour le règlement du stationnement est passé à 22h40 réclamer son dû ! Nous venions juste de nous endormir et il a bien insisté ! De colère j'ai fait un mail de protestation à la marina qui gère cette aire.

Sinon énormément d'eau cette nuit, chaque 1er du mois, ils doivent remplir les canaux...

Après avoir quitté l'aire pour le parking voisin, car après 10h00 une nouvelle journée est comptée, nous repartons jeter un coup d’œil à Volendam. Les cars de touristes ne sont pas encore arrivés, et ça change tout et nous apercevrons deux ou trois jolies choses quand même dans ce port de pêche.

volendam

 

Reprise de la route vers Zaanse Schans à une vingtaine de km. Nous stationnons au P+R à coté de la gare où une douzaine de places CC nous sont attribuées, et nous nous rendons à pieds au site touristique situé à environ 1km. 

Ici a été reconstitué un authentique village hollandais comme on pouvait en trouver au 17eme ou 18eme siècle ! Des maisons et des moulins ont été démontés, restaurés et remontés ici dans les années 60. Le résultat est bluffant ! Et si l'on arrive à faire abstraction des centaines de touristes déversés par les cars, on arrive parfaitement à se projeter 3 siècles auparavant, le site est vraiment joli et l'authenticité de reconstruction parfaite !

Nous avons passé un bon moment encore dans ces lieux, même s'il a manqué encore une fois d'un peu de luminosité pour agrémenter les photos.

zaanse schans

 

Nous décidons ensuite d'aller voir la mer pour nos derniers jours de vacances, et nous descendons vers le sud-ouest du pays, juste à la frontière entre les régions "Hollande méridionale" et "Zélande" aux environs d'Ouddorp.

Sur place, nous trouvons une très belle aire et obtenons la dernière place malgré les 50 places disponibles. Il fait meilleur ici, en cette fin de journée le soleil est encore présent, et malgré les 7 ou 8° la majorité des camping-caristes est dehors, installée dans leurs fauteuils ou en train de boire un verre ! Nous on se contentera de rester dedans, et d'allumer le chauffage... 

 

Trajet du jour
Trajet du jour
Ouddorp
Ouddorp


 

Lundi 2 avril 2018

 

Nuit très calme.

Mais nous n'irons pas voir la mer ! Il fait très froid avec une grosse pluie.

Nous décidons donc de commencer notre retour vers la France, travaillant tous les deux jeudi matin.

On quitte les Pays-Bas par un gigantesque pont d'environ 5 km puis par un tunnel sous la mer de 6 km ! Nous croisons des dizaines de CC, cette région semble très prisée par les touristes belges et allemands notamment. Nous traversons rapidement la Belgique, puis prenons l'autoroute française. Nous faisons une pause déjeuner vers Arras, l'état des routes, la saleté des bas-cotés et les comportements routiers nous confirment que nous sommes bien de retour en France...

La traversée de Paris sera bien pénible une fois de plus, et nous arriverons en fin de journée à Villandry (37) où nous trouvons une aire privée "la nireva" pour passer la nuit. Après un agréable contact téléphonique avec le propriétaire qui n'était pas sur place, nous nous installons sur un très beau terrain aménagé et qui semble bien calme. Le tarif de 3€ par 24 heures est plus que compétitif, bravo Monsieur pour cette initiative ! 

La nireva


 

Mardi 3 avril 2018

 

Nuit tranquille, mais quelle tristesse le matin de voir nos voisins, arrivés un peu plus tard dans la soirée, partir sans payer et sans refermer l'accès à l'aire ! Même 3 € c'est trop cher pour certains... quel mentalité !  j'en suis désolé pour le propriétaire de l'aire qui se donne de la peine pour aménager son terrain.

Après avoir mis notre participation dans la caisse... nous partons vers Azay le Rideau à quelques km pour aller voir son château. Nous en avons déjà effectué la visite, mais c'était en 2009 et à l'époque un gigantesque échafaudage recouvrait sa façade. Aujourd'hui les travaux sont terminés et le château splendide ! Malgré la grisaille de la météo, sa pierre blanche le rend majestueux. Les intérieurs sont également terminés et nous passerons un bon moment a apprécier les différentes pièces parfaitement meublées.

Nous y verrons également une belle exposition provisoire, où deux artistes plasticiens (Piet So et Peter Keene) ont eu recours aux artifices des arts du spectacle de l'époque pour créer 6 installations animées d'objets ou de décors.

Nous pourrons apprécier ensuite dans les jardins, les tulipes que nous n'avions pas vu aux Pays-Bas !

azay le rideau

 

Après cette chouette visite, nous partons vers le château de Saché à une dizaine de km. Nous déjeunons sur son parking et allons voir ce monument qui est devenu le musée Balzac.

Le château, est à l'origine un logis Renaissance. Une aile est ajoutée au XVIIe siècle puis une seconde au XIVe par son propriétaire de l'époque, Jean Margo, qui y reçoit souvent Honoré de Balzac. On peut y voir aujourd'hui la chambre où l'écrivain a rédigé une grosse partie de son oeuvre, il y travaillait de 12 à 16 heures par jour !

D'autres pièces telles que la salle à manger ou le grand salon reflètent parfaitement la vie qui pouvait s'y dérouler vers 1850.

Une visite agréable, qui change de ce que l'on a l'habitude de voir sans toutefois être trop "pointue".

chateau de sachÉ