NORVEGE 2022

 

La destination retenue cette année pour notre virée estivale est la Norvège !

Projet un peu fou...,  avec beaucoup de km, et un budget conséquent, mais cette destination, avec ses paysages grandioses et ses lieux mythiques, nous font rêver depuis longtemps, j'espère qu'elle sera à la hauteur de nos attentes !

 


 

Jeudi 11 août 2022

 

 Départ en début d'après-midi, direction le Grand Nord !

Mais il va falloir rouler un peu avant d'y arriver... Nous avons 39° à Bordeaux en partant, le choc thermique risque d'être assez violent, mais nous ne choisissons pas ce type de destination pour la baignade et le farniente...

Nous nous installons pour la nuit vers Vierzon, à Châtres sur Cher (18) au camping municipal, avec un emplacement très agréable en bord de Cher pour 8.94€ !

 

 

Trajet du jour - 431 km
Trajet du jour - 431 km


 

Vendredi 12 août 2022

 

Bonne nuit, la température nocturne est descendue à 15°, nous n'avons plus l'habitude et la couette fut la bienvenue ! C'est bien, cela nous fera une transition en douceur pour la Norvège.

 

Nous reprenons la route de bonne heure, Orléans, Montargis, Reims et finissons à Malonne près de Namur en Belgique, dans un petit camping à l'ancienne, avec beaucoup de résidentiels et une petite dizaine d'emplacements. Ca a l'air très calme et c'est l'essentiel car il nous faut une bonne nuit, la route étant encore longue demain.

 

 

Trajet du jour - 558 km
Trajet du jour - 558 km


 

Samedi 13 août 2022

 

Nuit impeccable au calme.

 

Nous partons une nouvelle fois de bonne heure, la traversée de l'Allemagne nous attendant !

Cette traversée fut moins pénible que celle de l'an dernier, lors de notre virée au Danemark, avec beaucoup moins de travaux, et nous eûmes juste un bouchon au niveau de Brème, et l'inévitable à l'entrée d'Hambourg, que nous pûmes partiellement éviter en passant par l'Est via l'autoroute 1 puis 21 plutôt que par la 7.

 

Nous arriverons en fin d'après midi vers Bohnhusen où nous avons repéré un camping dans une ferme auberge.

C'est très sympa, un bel espace de verdure derrière l'auberge nous accueille, nous réglons nous même notre nuitée (11€) dans une petite cabane, l'esprit scandinave n'est pas loin !

Il fait encore très beau avec plus de 30°, nous devrions passer une bonne soirée. Nous sommes surtout à 15 mn du port de Kiel où nous devons prendre le ferry demain matin.

 

 

Trajet du jour - 677 km
Trajet du jour - 677 km


 

Dimanche 14 août 2022

 

Excellente nuit dans le calme absolu !

 

Nous nous préparons tranquillement, et partons vers le port de Kiel (Allemagne).

L'enregistrement est très rapide, mais c'est la première fois que l'on nous contrôle la fermeture des bouteilles de gaz, avec la pose d'un autocollant "scellant" cette fermeture. Cela parait logique mais nous n'avions jamais eu ce contrôle, que ce soit pour la Grèce, la Sardaigne, le Maroc ou l'Angleterre !

Une fois embarqués, nous prenons possession de notre cabine plutôt sympa et moderne, et passerons ensuite deux bonnes heures au soleil sur le pont, allongés sur des transats, car la météo est toujours exceptionnelle ! 

Nous passerons sous le pont que nous avions traversé l'an dernier pour aller à Copenhague.

Repas à bord dans une bonne pizzéria, puis soirée agréable.

 

 


 

Lundi 15 août 2022

 

Excellente nuit à bord.

Nous arrivons à Oslo à 10h00, sous le soleil, et c'est déjà très beau, notre ferry longeant de nombreuses îles avec pour certaines de belles maisons en bois colorées.

Le débarquement est ultra rapide, et nous voilà donc sur les terres norvégiennes !

 

Norvège en fourgon
Norvège en fourgon

 

Nous filons vers le nord, et effectuons notre pause déjeuner vers Elverum dans une forêt de sapins.

Le beau temps nous fait déjà changer nos plans... nous avions prévu initialement de rejoindre la Suède afin de prendre l'E45 jusqu'au Cap Nord et de redescendre ensuite progressivement, mais l'idée de rouler encore 2 jours pleins, sans rien voir, ni profiter du soleil, fait que nous bifurquons vers Røros, par la jolie route 26, et nous irons donc au Cap Nord via l'E6 norvégienne. 

 

Nous arrivons donc à Røros en fin d'après midi, ce qui nous laissera le temps de découvrir cette magnifique ancienne cité minière inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco !

Cette ville fondée en 1646, possède encore de nombreuses maisons de bois anciennes, notamment celles du quartier Sleggvein. Il n'y a pas grand monde dans les rues, et nous apprécions vraiment.

L'église de 1784 est très belle, et sa couleur blanche contraste avec les maisons en bois foncé.

Il reste également de nombreux vestiges de la fonderie le long de la rivière, et un musée hélas fermé à cette heure là.

Ce fut une belle entrée en matière, cette ville authentique mérite vraiment une visite !

 

 

Røros

Norvège en fourgon
Norvège en fourgon

 

Nous restons dormir à Røros mais pas sur le parking derrière l'école nous ayant servi pour la visite, de nombreuses traces au sol nous ayant alerté, mais un peu plus loin au pied d'une dune de sable, élément plutôt surprenant à la montagne !

Nous aurons eu une très belle journée avec 26° dans l'après-midi.

 

Trajet du jour - 374 km
Trajet du jour - 374 km


 

Mardi 16 août 2022

 

Nuit tranquille.

Une fois prêts, nous nous dirigeons vers Trondheim que nous atteignons en fin de matinée.

Ce fut une halte agréable, Trondheim qui est la 3eme ville de Norvège possède une jolie cathédrale que nous ne visiterons pas, trouvant l'entrée trop onéreuse (12€), un vieux pont rouge de 1860 au look étrange, offrant une jolie vue sur les anciens dépôts en bois montés sur pilotis.

On y trouve également quelques rues pavées, avec d'anciennes maisons toujours en bois bien sûr, et sur les hauteurs de la ville les restes d'un fort de 1681 en accès libre.

 

Trondheim

Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon

 

Nous reprenons ensuite la route, toujours vers le nord, mais en modifiant une fois de plus nos projets... Nous comptions faire les îles du nord au sud, nous ferons finalement l'inverse, afin de profiter du climat, et irons au NordKapp s'il nous reste assez de temps et d'envie !

En attendant, nous nous arrêtons pour notre bivouac nocturne à proximité d'un lac près de Grong, après avoir essuyé un orage monstrueux sur la route !

Agréable journée avec de belles éclaircies et 23° avant l'orage...

 

Trajet du jour - 321 km
Trajet du jour - 321 km


 

Mercredi 17 août 2022

 

Excellente nuit dans le calme absolu.

 

Comme prévu, la pluie est bien présente au réveil, et elle ne nous quittera pas de la journée, ce qui en soit n'est pas trop grave pour nous car nous avons prévu une journée "route" jusqu'à Bodø afin de tenter d'avoir le dernier ferry pour l'île de Væroy à 17h15. Le timing est serré car les déplacements sont beaucoup plus longs que prévus dans ce pays.

 

Nous reprenons donc cette fameuse route E6, qui traverse la Norvège du nord au sud, et effectuons un arrêt au Point 66°33 N situé sur le cercle polaire arctique !

Bien sûr s'y trouve un grand parking et un magasin de souvenirs, parfaitement décoré, où en bons touristes nous achèterons quelques cadeaux pour enfants et petits-enfants.

 

Cercle polaire arctique

 

Reprise de la route, avec un changement radical de décor : Après les forêts et rivières, place maintenant aux paysages arides !

Nous arriverons à temps à Bodø, il y a 2 lignes d'embarquement, la première est pleine, la seconde libre, ouf ! Une jeune homme vient scanner notre plaque d'immatriculation et enregistrer via un dictaphone notre nom de famille ! Voilà c'est aussi simple que ça de prendre un ferry en Norvège !

 

La traversée de 5h30 par contre ne fut pas simple, surtout pour mon estomac... Une espèce de roulis permanent rendant la vie à bord compliquée et la cocculine inefficace 🤢

Une première escale à l'île de Rost, sous une luminosité fabuleuse, permit de reprendre quelques couleurs avant le débarquement définitif 1h00 plus tard sur l'île de Vaeroy.

Nous roulons environ 15mn et stationnons sur l'ancienne piste de l'aérodrome avec une vue magnifique sur la mer !

Enfin, nous allons pouvoir aller nous coucher, quelle journée !

(pluie permanente et environ 10°)

 

Traversée vers Væroy

Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Trajet du jour - 426 km
Trajet du jour - 426 km


 

Jeudi 18 août 2022

 

Très bonne nuit récupératrice, et quelle vue au réveil, surtout sous le soleil !

 

Nous partons en milieu de matinée randonner depuis notre stationnement jusqu'au village quasi abandonné de Mastad, par un chemin côtier assez technique, avec de longs passages sur de gros rochers, mais toujours avec une vue fabuleuse, voici enfin les paysages norvégiens que nous attendions !

Nous découvrirons en chemin une plage exceptionnelle, avec un sable blanc vierge de toutes empreintes, et une eau quasi turquoise !

 

Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon

 

L'arrivée sur le village est aussi très belle, et il doit rester 3 ou 4 maisons qui doivent servir de résidences secondaires dans cet endroit du bout du monde, et nous ferons notre pause pique-nique dans ce lieu calme et serein.

 

Norvège en fourgon
Norvège en fourgon

 

Le retour s'effectue par le même chemin, et nous aurons effectué 13 km en 6h15, ce n'est pas une très grosse moyenne...

Il nous faut maintenant prendre une décision, car le seul ferry quotidien en cette saison pour rejoindre les Lofoten est à 22h45, avec une arrivée à minuit ! Ces horaires sont étranges mais il faut s'adapter quand on est sur une île.

Après réflexion, nous prendrons le ferry (le 2eme intérieur) ce soir !  Nous dînons tranquillement face au coucher de soleil, et partons vers le port nous mettre dans la file d'attente.

Nous arriverons vers minuit et quart à Moskennes, et il nous faut maintenant trouver un lieu pour dormir ! Ce sera sur un grand parking à l'entrée de A, de nombreux CC, fourgons et vans y sont déjà présents, nous essayons d'être le plus discrets possible pour nous garer...

Belle journée ensoleillée, 15°

 

Trajet du jour - 5 km
Trajet du jour - 5 km


 

Vendredi 19 août 2022

 

Nuit très correcte, juste un peu de bruits sur le matin, mais l'avantage de ce parking est que nous sommes sur place pour visiter A, cet ancien petit village de pécheurs qui a su rester authentique malgré le tourisme.

Nous avons aussi encore la chance d'avoir une météo très clémente, avec de belles éclaircies et déjà 18° ce matin !

La visite sera super agréable, et nous passerons un excellent moment dans ce village au nom minimaliste et unique !

 

A

Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon

 

Nous prenons ensuite la direction de Reine, où se trouve une des rares aires de services des Lofoten, étrangement elle n'est pas prise d'assaut malgré les nombreux véhicules croisés depuis ce matin.

Nous déjeunons ensuite, face à l'eau, sur le grand parking (payant) juste à coté et nous préparons pour la randonnée Reinebringen qui depuis son sommet offre des vues splendides sur le village. Mais le panneau d'information situé au départ nous informe qu'elle est en catégorie rouge (difficile), qu'il y a plus de 1500 marches et un dénivelé de 500 m sur 1km ! Discrètement ou lâchement nous faisons demi-tour ! 😂 Les 6h30 de marche d'hier sont encore dans les mollets, et en plus le temps se couvre, voilà une bonne excuse !

On se contentera de la vue depuis le pont, qui est déjà magnifique, puis d'un petit tour dans le village qui a quand même un peu moins de charme que celui de ce matin.

 

 

Reine

Norvège en fourgon
Norvège en fourgon

 

Nous reprenons la route, effectuons un petit arrêt photo aux ponts de Fredvong, la route est superbe, et les paysages grandioses malgré le temps tout gris de cet après-midi.

 

 

Nous arrivons ensuite à Nusfjord, joli village rénové au fond d'un fjord. L'entrée du village est payante (10€) jusqu'à 18h00 ! Il est 17h00, nous patienterons donc 1h00, le tout payant a ses limites, surtout pour un village...

Et nous n'avons pas eu tort, car il ne se passe rien d'extraordinaire à 17h59 ! Ce village parfaitement restauré est super agréable à visiter, d'autant plus qu'il est quasiment vide, il n'apporte pas grand chose de plus que les autres vus aujourd'hui (mis à part il est vrai quelques reconstitutions, telles qu'une forge ou un garage à bateaux) qui justifierait ce droit d'entrée, mais il faut quand même absolument le visiter !

 

Nusfjord

Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon

 

Nous repartons à la recherche d'un emplacement pour la nuit, que nous trouverons quelques km plus loin, en léger retrait de la route et au bord d'un lac. Il ne devrait pas y avoir trop de circulation la nuit sur cette petite route en impasse.

 

Trajet du jour - 39 km
Trajet du jour - 39 km


 

Samedi 20 août 2022

 

Nuit très calme, aucun passage nocturne.

Nous continuons une fois prêts notre découverte des Lofoten.

Nous passons de l'île Flakstadøya à celle de Vestagøya, empruntons la petite route vers Utakleiv, et nous arrêtons sur le parking (payant of course) de la très belle plage de Haukland, après avoir passé la non moins belle de Vik !

Nous obtenons la dernière petite place, et partons faire la petite rando le long de la mer, au milieu des moutons .

Le temps est très très couvert, et les nuages bien accrochés aux sommets environnants, mais on ne se plaint pas, les prévisions météo annonçaient des trombes d'eau toute la journée !

 

Plage de Haukland

Norvège en fourgon
Norvège en fourgon

 

Après donc cette agréable balade de 8km A/R, nous retrouvons Léon et partons faire la encore très belle route touristique qui passe par Steine, Stamsund, Helle, Valberg (belle église de 1889), Malnès jusqu'à l'E10.

Les paysages sont grandioses, les chapelets d'îles magnifiques, quel dommage de ne pas voir tout cela sous le soleil, mais bon toujours pas de pluie, c'est l'essentiel !

 

Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon

 

Nous arrivons ensuite à Henningsvaer, le soi-disant Venise des Lofoten, 1 étoile au guide Michelin... Que dire à part que cela doit faire longtemps qu'ils ne sont pas allés en Italie... Nous n'avons trouvé strictement aucun charme à ce village peu entretenu, ni aucun rapport avec la Sérénissime ! 

D'ailleurs les cartes postales vendues sur place ne représente Henningvaer que vu du ciel, hélas pour nous , nous sommes en fourgon, pas en hélico... Bref, nous regrettons le déplacement, d'autant plus que le stationnement n'y est pas aisé (nous avions trouvé à la pointe sur le petit parking du stade).

 

Henningvaer

 

Nous revenons un peu sur nos traces, pour aller s'installer dans un beau camping, une fois n'est pas coutume, face à la mer, avec tous les services disponibles (ce qui n'est pas toujours le cas des campings locaux).

Nous obtenons un superbe emplacement, en première ligne face à l'eau, c'est encore une fois assez magique !

(Temps couvert toute la journée, 17°)

 

Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Trajet du jour - 84 km
Trajet du jour - 84 km


 

Dimanche 21 août 2022

 

Nuit très calme, services et reprise de la route.

Il nous restait un village à visiter (Kabelvag), mais ce matin nous sommes immergés dans la brume et la visibilité est presque nulle ! Nous décidons de le zapper, avec toutefois un arrêt rapide devant sa grande église de bois, datant de 1898, appelé aussi "cathédrale des Lofoten".

 

 

Nous arrivons alors au port de Fiskebøl et embarquons pour la 3eme fois sur un ferry, direction Melbu. Nous quittons donc les îles Lofoten pour les îles Vesteralen.

 

Sur la route

Norvège en fourgon
Norvège en fourgon

Sur le ferry

Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon

 

Le temps s'est levé, il fait maintenant beau, et nous ferons même la courte traversée (30 mn) sur le pont..

Une fois débarqués, nous effectuons quelques km et nous arrêtons à Hadsel, pour y voir son étonnante église octogonale rouge datant de 1824.

 

Hadsel

 

Nous y effectuons également notre pause déjeuner avant de reprendre la route vers l'ouest de Langøya.

Les paysages deviennent plus quelconques , voir même un peu moches jusqu'à Sortland, puis ça devient de plus en plus sympa et joli jusqu'à Rise où nous empruntons une route assez étroite et abimée jusqu'à Hovden.

Nous trouvons alors un stationnement fabuleux prés des anciens séchoirs à morues, avec une vue extraordinaire sur la mer et les très belles montagnes !

 

Nous partons alors pour une balade de 2h30 très très belle, un peu au hasard de nos pas, avec au programme 2 belles plages, 1 petit port très typique, des bateaux de pêche colorés, des vues magnifiques, le tout sous un beau et chaud soleil et une très belle luminosité !

Le village est quasiment désert, et nous ne sommes que 4 véhicules sur la falaise, ce lieu trouvé un peu par hasard, est une très très belle découverte et un gros coup de❤️ !

 

Hovden

Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon

 

Et en bonus, pour conclure ce bel après-midi, nous aurons la chance d'assister au coucher du soleil, avec une lumière totalement folle sur les montagnes voisines, d'une couleur marron-orangée avec les mêmes reflets dans l'eau, et un arc en ciel venant se superposer à cela ! C'était juste magique et incroyable !

Et pour finir un peu plus tard, un bel orage qui nous apporta encore une autre luminosité et donnera une autre apparence à notre décor paradisiaque !

 

Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Trajet du jour - 142 km
Trajet du jour - 142 km


 

Lundi 22 août 2022

 

Nuit parfaite, dans le calme absolu.

Mais les jours se suivent mais ne se ressemblent pas, surtout ici, et ce matin il pleut énormément, le vent souffle fort et il fait beaucoup plus frais que les jours précédents !

 

Nous quittons notre endroit de rêve, réempruntons une partie de la route effectuée hier avant de bifurquer vers Myre, puis d'emprunter la piste bien défoncée longue de 8km qui mène à Nyksund, le tout toujours sous des trombes d'eaux !

Ce village du bout du monde, dont tous les guides parlent et où ils ont quand même trouvé le moyen de mettre un parking payant avec caméras, fut totalement abandonné dans les années 1970, et devenu village fantôme avant d'être en partie rénové dans les années 1990. 

Nous pensions trouver un village charmant, ce ne fut pas le cas ! Des bâtiments sont encore totalement à l'abandon, d'autres à moitié rénovés, d'autres plutôt modernes , aucune cohésion entre eux, aucun style, les rues sont encombrées de différents objets, quelle déception ! Nous aurions, je pense, préféré voir le village fantôme ou rénové à 100% mais pas ce mix qui ne ressemble à rien !

 

Nyksund

 

Retour donc par la piste, nettoyage obligatoire de Léon à Myre car il est recouvert de boue, puis reprise de la route direction l'île d'Andøya que nous contournons par l'ouest, sur une route où les travaux succèdent aux travaux.

Décidément quand ça ne veut pas, ça ne veut pas... Ce sera une journée sans comme il en arrive parfois.

Arrêt pour la nuit sur un parking de randonnée vers Stave, nous avons évité les possibilités de stationnement en bord de mer car nous sommes en alerte météo vents violents pour cette nuit !

 

Trajet du jour - 178 km
Trajet du jour - 178 km


 

Mardi 23 août 2022

 

Nuit horrible, un vent de folie nous secoua non stop, ca craquait de toutes parts, et l'on a bien cru que les lanterneaux n'allaient pas tenir le choc !

De plus, nous avions mis le réveil à 6h00 pour pouvoir prendre le ferry à Andernes à 8h45 vers l'ile de Senja car il y a uniquement 2 traversées journalières en cette saison, dur dur le réveil ...

 

Le vent violent et la pluie étaient toujours bien présents lors de l'embarquement, la mer était donc à l'image du temps, et nous avons donc du serrer les dents durant les 1h40 de traversée bien agitée (notre quatrième) ...

Enfin nous accostons, adieu les Vesteralen (qui nous auront laissé un souvenir mitigé), bonjour Senja !

 

L'île de Senja nous parait de suite plus belle et plus sauvage, et il n'y a quasiment plus de touristes !

Nous prenons la route 86 vers le sud, et tournons aux environs de Svanelmoen vers l'ouest en direction du parc national Anderdalen sur la route 807 vers Sifjord.

Et là, quelle spectacle ! Une route magnifique, des paysages grandioses, des cascades, des cours d'eau avant une arrivée magique sur le fjord !

Malgré le temps pourri, et ce satané vent, nous sommes subjugués par les paysages.

Il y a également de nombreux spots pour passer la nuit, mais ils sont tous trop exposés au vent pour y rester, et c'est avec une grosse frustration que nous rebroussons chemin, d'autant  plus que le soleil est annoncé pour demain... Mais notre timing est trop serré pour pouvoir se permettre de perdre une journée, vivement la retraite...

 

Nous trouverons un bivouac pour la nuit un peu en retrait de la 86, prés de l'embranchement de la route touristique 862 prévue demain.

 

Ile de Senja

Trajet du jour - 64 km
Trajet du jour - 64 km


 

Mercredi 24 août 2022

 

Nuit impeccable sur notre petit bivouac bien à l'abri du vent, surtout que celui-ci eut la bonne idée de cesser de souffler en soirée.

De plus, comme annoncé le soleil et le ciel bleu sont bien présents ce matin 🙂.

Il ne faut pas rester sur un échec ! Nous décidons donc de refaire quand même la route qui nous avait tant plu hier, et nous ne le regretterons pas, car sous le soleil elle est franchement fabuleuse !

 

Route 807

Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon

 

Nous reprenons ensuite comme prévu la 86, puis la 862. Au  début de celle-ci un panneau nous indique qu'elle est fermée au niveau de Mefjordbotn jusqu'au 1er novembre pour travaux. Nous ne pourrons donc pas rejoindre directement Botnhamm par là pour prendre notre prochain ferry, et devrons refaire en totalité le tour de l'île, ce qui n'est pas réellement une punition vu la beauté de celle-ci !

 

En attendant, nous effectuons un 1er arrêt à Bergsbotn où une plateforme a été aménagée afin d'offrir une vue unique et exceptionnelle sur le fjord ! Une fois de plus c'est grandiose et magique.

 

Bergsbotn

Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon

 

Le second arrêt sera effectué quelques km plus loin sur un parking permettant d'observer le Tungeneset ou "dents du diable", un ensemble de pics superbes surplombant la mer. Une passerelle en bois permet de s'en approcher.

 

Tungeneset

Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon
Norvège en fourgon

 

Notre dernier arrêt de la journée sera à Meljørdvaer sur un très beau parking face à la mer, et équipé d'une aire de services.

Nous partons faire une petite balade le long de l'eau sur un chemin côtier, alternant passage boueux et rochers le rendant un peu difficile, puis un petit tour au village bien paisible en cette saison.

Nous y verrons même Martin la dépanneuse de Cars qui a priori passe sa retraite tranquillement  en Norvège 😂

De retour au parking, celui ci s'est bien rempli, nous ne serons pas seuls ce soir !

 

Meljørdvaer

Norvège en fourgon
Norvège en fourgon