ITALIE DU NORD

ÉTÉ 2018


Mardi 14 août 2018

 

C'est parti pour notre virée estivale !

Cette année, du fait de notre déménagement récent, nous partons seulement 3 semaines et sans préparatif...on n'a pas eu le temps d'étudier grand chose !

Victoria a décidé de se joindre à nous, et a fortement influencé la destination... ce sera donc l'Italie du nord.

 

Nous quittons Bordeaux en toute fin d'près-midi et effectuons une toute petite étape avec un arrêt pour la nuit à Roullet Saint-Estèphe (16), un peu avant Angoulême, sur une aire où nous avons déjà dormi 2 ou 3 fois. C'est beaucoup plus rempli que les fois précédentes...

 

Etape du jour
Etape du jour
Roullet St-Estéphe
Roullet St-Estéphe


Mercredi 15 août 2018

 

Nuit tranquille et superbe temps au réveil.

Nous reprenons la route via La Rochefoucauld, St-Junien, Limoges, Guéret, Clermont-Ferrand et enfin Noirétable (42). La route fut agréable avec beaucoup de 2x2 voies et sous un soleil magnifique. Il faut juste penser à la nouvelle réglementation routière et cette fichue limitation à 80 km/h ...

Sur place l'aire au bord du lac est complète, mais nous avions en solution de secours le petit camping municipal juste à coté. Il nous faudra juste attendre 1h30 car il n'ouvre qu'à 16h30, le temps de boire une petite bière bien fraîche au bar voisin !.

Nous nous installerons donc un peu plus tard sur un bel emplacement face à l'eau, c'est super sympa même si pendant un moment on profitera de la musique bruyante de jeunes zoulous installés sur la plage en contrebas. C'est fou ce besoin de faire du bruit et d'emmerder le monde !!!

Ce sera beaucoup plus calme en fin de journée...

Etape du jour
Etape du jour
Noirétable
Noirétable


Jeudi 16 août 2018

 

Nuit tranquille.

Après avoir effectué les services en 2 temps, eau et wc au camping, eau grise sur l'aire, nous reprenons la route avec cette fois ci une bonne partie par l'autoroute.

Nous passons par St-Etienne, Lyon, Chambéry, Albertville et après avoir grimpé le col du Cormet de Roselend et admiré son barrage et sa retenue d'eau, nous nous installons aux Chapieux (73) sur une vaste étendue d'herbe où se trouve déjà une bonne quarantaine de camping-car... Ce n'est pas ce qu'il y a de plus esthétique mais nous sommes contents quand même de bénéficier de cette tolérance de stationnement.

Il fait encore très beau mais il est quand même trop tard pour envisager une balade. Ce sera donc un petit tour au point info et dans les environs, puis détente sur nos fauteuils.

Un orage éclatera en fin de journée, et les prévisions météo pour demain ne sont pas terribles... On verra bien !

 

LAC DE rOSELEND

Trajet du jour
Trajet du jour
Les Chapieux
Les Chapieux


Vendredi 17 août 2018

 

Nuit calme avec de belles éclaircies au réveil même si les 12° extérieur nous rappellent que nous sommes à la montagne.

On se prépare et allons faire la balade la plus facile du secteur afin de se mettre en jambes ! Un sentier sans grosse difficulté nous mène jusqu'au lieu-dit "la ville des glaciers", mais hélas les nuages bien accrochés au sommet des montagnes nous gâchent la vue.

Retour par la petite route et nous arrivons, après avoir acheté à la petite épicerie d'excellents fromages locaux,  juste avant l'averse ! 

 

leS CHAPIEUX

 

Les prévisions météo n'étant guère optimistes, nous décidons après le déjeuner de quitter les lieux, direction l'Italie

Ce sera chose faite mais après 2h30 de conduite compliquée, enchaînant cols sur cols, virages sur virages et averses sur averses, et ce pour à peine 100 km !

Nous passerons la frontière au col du "petit Saint-Bernard" où l'arrêt et la photo symbolique seront rapides, les 11° et le vent terrible n'encourageant pas trop à la flânerie...

 

LA FRONTIERE AU COL DU PETIT ST-BERNARD

 

Nous effectuerons les services coté italien à Pré Saint-Didier et reprenons (on n'en a pas assez fait ...) une toute petite route vers Valgrisenche, et là encore c'est assez sportif !

Heureusement une jolie aire sur gazon nous attends au pied du barrage.

 

Trajet du jour
Trajet du jour
Valgrisenche
Valgrisenche


Samedi 18 août 2018

 

Nuit super calme mais 8° au réveil dehors et à peine 14 dedans ! Un petit coup de chauffage le temps du petit déjeuner sera le bienvenu ...

Une fois prêts, nous allons nous balader sur la route qui surplombe le lac de Beauregard avec pour objectif d'en faire le tour, mais cela s’avérera quasi impossible ou alors en faisant un détour énorme... du coup nous reprenons le même itinéraire pour rentrer, sans avoir vu de paysage exceptionnel.

Le beau temps est tout de même revenu et nous permettra de déjeuner dehors.

 

lac de beauregard

 

Après une petite sieste bienvenue après ces 3 jours de route, nous descendons à pieds au petit village de Bone, où nous découvrirons une superbe église aux très beaux décors lumineux.

Puis nous remontons vers Oscar juste avant l'orage de fin de journée, bon timing...

 

Bone


Dimanche 19 août 2018

 

Nuit hyper calme.

Nous décidons de repartir, l'emplacement est très beau mais les activités dans le secteur un peu limitées...

Nous effectuons donc les services, et direction la vallée voisine. Nous passons Cogne et son horrible aire de 130 places sur bitume et à touche-touche (et elle est quasi remplie !) et allons nous installer un peu plus loin sur celle de Lillaz, où il est autorisé de stationner dans l'herbe face au torrent, ce qui est quand même beaucoup plus agréable...

Nous effectuons aussitôt la balade d'une trentaine de minutes qui nous amène à la cascade du village. C'est sympa, bien aménagé et une petite passerelle de bois offre de jolies vues sur le village et le massif. Nous y croiserons également des chevaux en liberté.

 

lIllaz

 

Nous rentrons déjeuner au CC, et partons vers Cogne en empruntant un petit sentier agréable le long du torrent.

Ce village a gardé une certaine authenticité mais malgré tout n'est guère passionnant à part une magnifique vue sur le Gran Paradiso.

Nous rentrerons en fin d'après-midi par une navette gratuite faisant la liaison entre Cogne et Lillaz juste avant le désormais célèbre orage de fin de journée...

 

cogne

Trajet du jour
Trajet du jour
Lillaz
Lillaz


Lundi 20 août 2018

 

Nuit calme, aucun passage routier la nuit.

N'ayant plus de volontaire pour effectuer une randonnée, nous quittons les lieux après avoir effectué les services.

Nous mettons le cap vers l'Est, direction Les Grands Lacs italiens ! Après 2h30 de route environ, nous arrivons à Orta San Giulio. La première aire typiquement italienne ne nous convient pas (sur goudron et en bord de route...) nous allons donc voir un petit parking situé sur les hauteurs. Bingo, il reste une place et c'est beaucoup plus sympa qu'en bas ! Certes pour ne pas s"enquiquiner en manœuvre, il faut emprunter un sens interdit sur 200 mètres...mais bon on est en Italie !

Une fois installés, nous descendons par un petit chemin jusqu'au lac, le longeons un peu et arrivons au splendide village d'Orta San Giulio. C'est magique, de jolies maisons anciennes aux volets colorés forment une petite place face à l'eau, une surprenante bâtisse toute en hauteur règne au milieu, c'est toute la dolce vita italienne que nous avons sous les yeux !

orta san giulio

 

Nous prenons un petit bateau pour nous rendre sur Isola di San Giulio, minuscule île de 300 mètres sur 160, avec une seul rue qui en fait le tour. C'est très paisible et reposant. La basilique qui se trouve au centre de l'île présente de jolies fresques et est également agréable à visiter.

isola di san giulio

 

Retour sur la terre ferme, dégustation d'une excellente glace et baignade dans une eau délicieusement chaude, que c'est agréable après ces derniers jours de route.

Nous retrouvons Oscar en fin de journée, il fait encore très chaud, mais nous serons obligés de nous enfermer dedans, les nombreux moustiques étant trop féroces et avec une grosse envie de nous dévorer ! Nous avons eu un gros coup de cœur pour ce premier lac !

 

Trajet du jour
Trajet du jour
Orta San Giulio
Orta San Giulio


Mardi 21 août 2018

 

Nuit qui aurait pu être tranquille sans nos deux voisins espagnols  qui firent le bazar jusqu'à 23h30...et sans la douce mélodie des portes coulissantes des vans qui nous entouraient pour la pause pipi nocturne ! 

Avant de repartir, nous montons au Sacro Monte d'Orta juste derrière notre parking. Il s'agit d'un ensemble de 20 chapelles classées Unesco et dédiées à Saint-François d'Assise.

Chacune est décorée de fresques et de nombreux personnages en terre cuite au réalisme saisissant. 

C'est une promenade paisible et qui offre du haut de sa colline une  vue exceptionnelle sur Isola San Giulio.

 

sacro monte d'orta

 

Nous reprenons ensuite le CC et nous dirigeons vers le Lago Maggiore par l'ouest de celui-ci.

Arrêt courses encours de route, et installation au camping Parisi à Baveno. c'est du "collé-serré" mais nous sommes déjà bien contents de trouver une place, il n'y en a plus que deux dans tout le camping ! C'est un petit établissement familial où nous recevons un bon accueil et avec une plage privée sur le lac.

Nous passons ensuite à l'embarcadère de Baveno nous renseigner sur les horaires et tarifs des bateaux afin de visiter demain les îles Borromées, puis ce sera baignade et farniente pour le reste de l'après midi.

 

Trajet du jour
Trajet du jour
Baveno
Baveno


Mercredi 22 août 2018

 

Nuit correcte pour un camping italien...

Nous ne traînons pas, le programme du jour est chargé !

Tout d'abord, nous nous rendons à l’embarcadère acheter nos billets de bateau qui nous permettront de  nous rendre d'une île à une autre, en illimité et selon notre rythme.

 

Nous commençons par nous rendre à Isola Madre a à peine 10 minutes de navigation.

L'arrivée sur l'île est grandiose, et le reste le sera également ! Nous prenons le billet combiné avec l'entrée du palais d' Isola Bella, et entrons dans un magnifique parc botanique, parfaitement entretenu, aux plantes exotiques et aux nombreuses fleurs. Au sommet de ce parc, règne le célèbre cyprès du Cachemire qui fut déraciné par une tempête, replanté et par un miracle repoussa...

Juste à coté se trouve le palais du 16ème siècle, parfaitement meublé par des objets prestigieux de la Maison Borromée et au charme fou ! Une pièce est réservée à un théâtre de marionnettes assez fantastique et unique. Une collection incroyable de personnages a été conservée et là encore c'est fabuleux.

Flaubert disait de cette île que c'était "le lieu le plus voluptueux que j'ai vu" et l'on n'oserait le contredire tellement nous avons apprécié cet endroit.

 

isola madre

 

Après cette magnifique visite, nous reprenons la navette fluviale pour Isola Superiore ou Isola dei Pescatori, île qui dut être certainement très belle avant de perdre son authenticité au profit des boutiques et des restaurants... C'est dans l'un deux d'ailleurs que nous déjeunerons, mais que nous déconseillerons fermement tellement il fut médiocre et cher... (L'unione pour ne pas le citer ! ).

 

isola dei pescatori

 

Après cette pause non gastronomique, nous repartons vers l’île voisine, Isola Bella.

Alors autant la visite de ce matin fut intimiste, autant celle ci fait dans la démesure ! Un palais gigantesque aux dimensions incroyables. On se sent tout petit dans ses pièces d'apparat et un "whaou" d'étonnement se fait entendre à l'entrée de nombreuses pièces même si ce n'est pas toujours de bon goût... A noter la galerie Berthier et la salle du Trône.

A la sortie, se trouve un ensemble de 6 grottes artificielles censé apporter de la fraîcheur mais aujourd'hui c'est loupé...

Nous enchaînons par un parc aux nombreuses statues, bassins et fontaines, avec toujours des vues superbes sur le lac.

Très, très belle journée avec en plus un joli ciel bleu.

Retour sur Baveno en fin d'après midi, la petite glace rituelle et direction le camping.

 

isola bella


Jeudi 23 août 2018

 

Nuit identique à la précédente...

Après le p'tit déj, nous allons régler le camping et mettons le cap via l'autoroute vers Côme.

Nous stationnons à Tavernola sur une aire toute neuve située sur les hauteurs de la ville. 

En 1/4 d'heure nous sommes à l'embarcadère, mais on se rends vite compte que les villages à voir sur le lac  se trouvent à plus de 2 heures de navigation ! Trop tard pour aujourd'hui, nous n'aurions pas le temps de tout faire et à 25€ le billet, mieux vaut prendre son temps...

On se contentera donc pour aujourd'hui du billet vers Côme (2.50€) que nous atteignons 7 ou 8 minutes plus tard.

Au premier abord cette ville ne parait pas exceptionnelle, et cela se confirmera dans la journée, car excepté le Duomo à la riche façade et quelques jolies places, pas grand chose à se mettre sous la dent !

A ce sujet (belle transition...), nos déjeunerons de belles et grandes pizzas au Café Riva, restaurant très sympa à la jolie décoration marine comme son nom l'indique, et où nous ne serons pas considérés comme des vaches à traire de touristes... (je n'ai toujours pas digéré l'arnaque d'hier !)

Come

 

Nous irons voir ensuite la Villa Olmo, très très belle "maison" néoclassique du 18 ème siècle que l'on peut visiter gratuitement. Restaurée dernièrement, elle n'est pas meublée mais reflète parfaitement ce que devait être l'art de vivre au 18 ème dans ce secteur, où les belles villas succèdent aux belles villas ! Napoléon Bonaparte fut d'ailleurs reçu dans plusieurs d'entre elles.

On profitera en fin de journée de ses jardins avec vue sur le lac pour faire une petite pause et observer avec intérêt les hydravions se poser dans l'eau.

Retour au bateau, traversée et retrouvaille avec Oscar ! Il a encore fait beau et très chaud aujourd'hui, et il fait encore 27° à 22 heures...

 

Villa olmo

Trajet du jour
Trajet du jour
Tavernola
Tavernola


Vendredi 24 août 2018

 

Nuit tranquille, réveil de bonne heure et descente à pieds vers l'embarcadère.

Nous embarquons à 9h15 et après environ 2h20 de navigation nous arrivons à Bellagio. Nous avons vu durant cette traversée du lac de Côme de superbes maisons et palaces, ainsi que de nombreux villages colorés. Ce fut une traversée vraiment plaisante.

 

Traversee du lac de come

Les Palaces 

Les villages 

 

Nous débarquons donc à Bellagio, et nous cherchons encore les 3 étoiles que lui a attribué le guide Michelin... Certes les quais sont beaux, les façades des grands hôtels également, les ruelles en escalier aussi mais tout est commerce et restauration ! Il y a une foule considérable dans les rues, et franchement nous ne trouvons aucun plaisir à déambuler dans cet ensemble. On a l'impression d'être au Saint-Trop local, les touristes s'agglutinent et prennent en photo les grands hôtels et restaurants comme on prend des photos des yachts tropéziens...

On n'apprécie vraiment pas, on déjeune rapidement un peu à l'écart de cette fourmilière et reprenons le bateau vers Ménaggio.

 

bellagio

 

Nous voici à Menaggio, 2 étoiles Michelin... C'est encore pire ! La visite du quartier historique en suivant le parcours que nous remet l'O.T. est pitoyable. Juste une place ou 2 tirent leurs épingle du jeu et c'est tout ! Nous sommes super déçus et surtout bloqués car il n'y a pas de navette avant 1 heure... que ce fut long !

 

menaggio

 

Enfin le bateau arrive, et nous pouvons nous échapper vers Varenna ( 2 étoiles également), et là enfin nous accrochons !

Le village a gardé son authenticité, le minuscule port est tout mignon, le haut du village offre de multiples vues sur le lac et c'est vraiment très agréable.

Hélas la dernière navette de la journée pour rentrer à Tavernola ne nous laisse qu'une heure pour explorer ce village, et c'est bien trop peu ! Ce sera très frustrant, nous aurions du commencer par celui ci...

 

varenna

 

Retour donc en fin de journée au camping-car après une journée un peu décevante et frustrante, mais nous aurons fait quand même une mini-croisière !

Je pense que nous arrivons à saturation avec les lacs, tant pis pour celui de Garde, ce sera pour une prochaine fois, nous allons envisager autre chose pour le reste de notre séjour !