Jeudi 17 août 2017

 

Nuit tranquille, et notre ami le soleil est de retour !

On en profite pour se faire une balade sympa le long de l'eau jusqu'au village en passant par le port. Il fait presque chaud et c'est bien agréable ! Au port, nous découvrons un joli phare, tout mignon, un peu comme ceux dessiné dans les livres pour enfants, la ville est également agréable à regarder avec quelques façades colorées.

Toutes les personnes croisées nous saluent, c'est vraiment sympa, la gentillesse irlandaise n'est pas une légende, le retour en France va être difficile ...

Donaghadee

 

Nous quittons les lieux en fin de matinée, toujours vers le sud.

Nous nous arrêtons à Trim, et après avoir un peu galéré pour trouver une place de stationnement, nous arrivons à visiter son château, ou plutôt ses ruines grâce encore à notre Pass. Il ne reste plus qu'un donjon et quelques pierres mais l'ensemble reste esthétique et agréable à regarder.

Nous continuons, et environ 1 heure plus tard nous sommes au camping Camac Valley de Dublin. Après quelques péripéties, ils arrivent enfin à nous trouver un emplacement privatif car c'est quasi complet et beaucoup de CC stationnent les uns à coté des autres sur les espaces centraux en herbe...

C’est assez bruyant car l'autoroute est extrêmement proche, mais nous le savions et il n'y a pas d'autre camping sur Dublin !

Le tarif est correct pour une capitale, 27€ par nuit avec électricité, les douches sont payantes mais les emplacements privatifs ont l'eau et un regard pour eaux grise. Nous avons prévu d'y rester 3 jours.

Trim

Trajet du jour
Trajet du jour
Dublin
Dublin


Vendredi 18 août 2017

 

Nuit correcte...grâce aux boules Quies car même la nuit la circulation reste dense.

Nous prenons le bus juste à la sortie du camping, bus qui passera avec 20 minutes de retard, et environ 40 minutes plus tard nous sommes au centre de Dublin.

Nous passons à l'O.T. acheter nos cartes de transport "Leap visitor card" valable 3 jours, 19.5€ chacune valable sur tout le réseau bus et tram. Elle couvre déjà les A/R depuis le camping.

Nous nous dirigeons ensuite vers le Trinity Collège mais il n'y a plus de visite en français aujourd'hui... Du coup, nous allons au Castle et nous inscrivons pour la visite de 14h30. Nous nous apercevrons vite qu'à Dublin tout doit se faire sur réservation, et c'est souvent un casse-tête pour organiser sa journée !

Nous allons déjeuner en attendant...

Nous voilà de retour pour la visite guidée du château en anglais, mais avec un imprimé en français. Cette visite sera agréable et très intéressante, nous descendrons voir les fondations du monument, verrons la chapelle privée et ensuite tout un ensemble de pièces somptueuses qui servent de nos jours aux grandes cérémonies officielles de l'Etat Irlandais. La plus grandiose étant la St-Patrick's Hall, qui possède le plus grand plafond peint du pays (1790), qui reçut plus de 250 invités pour un anniversaire de la Reine Victoria et qui sert désormais de salle d'investiture pour les présidents irlandais tous les 7 ans.

C'est un réel privilège de pouvoir passer dans ces lieux ! La salle du trône est également à voir, ainsi que la galerie des Portraits. Nous avons encore effectué cette visite avec notre carte Pass, qui est bien amorti maintenant !

Castle

 

Nous nous rendons ensuite à la cathédrale Saint-Patrick, lieu hautement symbolique de Dublin.

Cette cathédrale a une âme ! On ressent, par exemple, parfaitement à l'intérieur l'hommage rendu aux soldats irlandais, avec leurs impressionnants drapeaux et étendards usés par le temps. Impressionnant également les armoiries et casques des chevaliers de Saint-Patrick, ordre fondé en 1783 par le Roi Georges III.

Tout dans ce lieu est émouvant, et est-ce un hasard si ce monument datant de 1220 a échappé et résisté aux guerres, aux révolutions et à une réforme religieuse ? A méditer ...

Cathédrale St-Patrick

 

Nous revenons ensuite à des choses beaucoup plus terre à terre avec un tour dans "Temple Bar", le quartier branché des pubs. Il y règne déjà en cette fin d'après-midi une grosse ambiance, et de la musique s'échappe de chaque établissement. Mais ils sont tous pris d'assaut, et c'est difficile pour les non initiés comme nous d'y trouver une petite place... Tant pis, nous reprenons notre bus, toujours avec ses 20 mn de retard, direction le camping après une belle journée sous le soleil.

Temple Bar


Samedi 19 août 2017

 

Nuit identique à la précédente.

Ce matin encore, il est nécessaire de mettre un peu de chauffage... P'tit déjeuner et nous revoilà dans le bus, toujours avec ses 20 minutes de retard !

On s’arrête un peu plus tôt afin d'effectuer la visite de Kilmainham Gaol, ancienne prison, mais la première visite disponible est à 14h00. On s'inscrit quand même mais il nous faut trouver de quoi s'occuper durant un peu plus de 2 heures, c'est peu et beaucoup à la fois et nous sommes assez éloignés du centre ville.

On se dirige alors vers le National Museum of Decorative Arts et History distant d'1.5 km environ en passant par le parc de l'ancien hôpital royal.

Ce musée est installé dans une ancienne caserne, impressionnante par sa taille et qui accueillit jusqu'à 3000 soldats !

On se contentera par manque de temps de la section Histoire, orientée sur l'armée irlandaise, le soulèvement de 1916 et sur la guerre civile. Intéressant même si nous aurions aimé quelques infos en français... (entrée gratuite)

National Museum

 

Retour ensuite à la prison, et extraordinaire visite de ce lieu hors du commun ! Cette prison considérée à l'époque comme l'une des plus dures d'Europe au niveau des conditions de vie, est superbe au niveau de l'architecture, mais était terrible pour ses occupants.

De minuscules cellules sans fenêtres nous laissent imaginer la vie au quotidien dans ces lieux où furent emprisonner beaucoup de nationalistes. Ces cellules furent également bien remplies durant la grande famine de 1847 où les gens commettaient des délits pour espérer être emprisonnés et être mieux nourris que chez eux...

La peine de mort y était également largement appliquée, et en 1850 on a recensé 9052 pendaisons !

Sacrée histoire donc pour cet établissement qui ne ferma ses portes qu'en 1924, et sacrée visite à ne pas louper même si là encore aucun document en français n'est disponible. (Pass)

Kilmainham Gaol

 

Nous repartons ensuite vers le centre ville, nous allons voir maintenant la Chester Beatty Library à coté du château. Ce site présente une collection de manuscrits rares et anciens, de vieux livres, des gravures mais c'est assez élitiste et nous ne nous attarderons pas trop...

On traînera ensuite un peu au hasard, mais aucun quartier n'a été réellement préservé et ne ressort du lot. C'est assez frustrant, et nous ne trouvons pas de charme particulier à cette ville.

Retour au camping en fin de journée, avec un bus enfin à l'heure !


Dimanche 20 août 2017

 

Nuit idem à la précédente ...

Pas de bus le dimanche avant 11h15, plus son légendaire retard, et bien qu'ayant alterné avec le tramway, font que nous arriverons à presque 12h30 aux Docklands, quartier Est de Dublin qui abritait autrefois le port et ses entrepôts. Aujourd'hui ce sont les entreprises financières et les start-up qui y sont installées,  les grands immeubles vitrés ayant remplacé les vieux dépôts. Il y a eu un grand programme de réhabilitation dans ce quartier, mais qui est aujourd'hui en suspens suite à la crise financière.

Symbole de ce renouveau, le pont Samuel Beckett Bridge, à la forme évoquant une harpe celtique ! C'est assez réussi et esthétique même si la grisaille du jour ne le met pas spécialement en valeur...

En revenant un peu vers le centre, se trouvent des statues en bronze de personnages aux visages tournés vers la mer, c'est un hommage aux victimes de la grande famine de 1847.

 

 

Nous souhaitions enchaîner avec la visite du trois-mâts Jeanie Johnston, mais c'est terminé jusqu'à 15h30... ce n'est décidément pas facile d'organiser sa journée dans cette ville, entre les horaires des bus, les réservations nécessaires et les fermetures à 17h00 !

Du coup nous allons déjeuner au JW Sweetman, vieil établissement de 1756 brassant sa propre bière ! Les salles sont vraiment incroyables, rien n'a changé dans le décor, vieil escalier de bois, cheminées anciennes, bibliothèques, on a l'impression d'être les invités d'une famille de notables au 19ème siècle !

Nous prenons le menu dégustation, et chaque plat y compris le dessert, est accompagné d'un verre de bière aux saveurs adaptées au plat. Alors même si les mets ne sont pas extraordinaires, cela vaut le coup rien que pour l'environnement.

Jw Sweetman

 

Nous repartons après cette agréable moment vers notre fameux trois mats, fin comme un oiseau, oup's je m'égare... donc vers le Jeanie Johnston, navire reconstruit à l'identique en 2002 d'après l'original de 1847.

Ce bateau transportait du bois du Canada dans un sens et des émigrants dans l'autre, avec la grande fierté de n'avoir eu aucun décès parmi les 2500 personnes transportées durant ces traversées.

Une salle à bord a été reconstituée, montrant les pénibles conditions de voyages de ces passagers et de l'équipage, sachant que le voyage pouvait durer près de deux mois !

Visite intéressante mais un peu chère quand même, 10€ pour une seule pièce du bateau et un monologue du sympathique guide, mais toujours aucun document en français qui faciliterait la compréhension de l'histoire de ce navire.

 

Jeanie Johnston

 

Le temps ne s'est pas amélioré durant notre visite, il pleut toujours et il fait même froid maintenant ! Nous allons donc acheter quelques souvenirs pour les enfants chez Carrol's et rentrons au camping car.

 

Comme déjà évoqué, Dublin offre une quantité de lieux divers à voir, mais restera cependant pour nous une ville sans charme, certes elle est vivante et dynamique mais également assez défigurée par les commerces et les travaux.


Lundi 21 août 2017

 

Nuit toujours avec circulation intense mais aussi avec une grosse pluie !

Nous faisons les vides et les pleins, et partons pour Castletown situé à Celbridge à une quinzaine de km.

Ce manoir de style palladien est considéré comme le plus vaste et le plus raffiné d'Irlande. Il fait également partie de notre Pass.

Derrière sa façade austère se trouvent de magnifiques pièces, parfaitement meublées, et c'est avec grand plaisir que nous découvrons ce château, d'autant plus que nous sommes quasiment seuls, et que pour une fois les photos intérieures sont autorisées. Gros coup de cœur pour ce monument et surtout pour son contenu.

Pour la petite histoire, il fut construit pour William Conolly, fils d'un aubergiste, qui fut député puis président de la Chambre des Communes irlandaises, et qui fut considéré dans les années 1720 comme l'homme le plus riche du pays. Le manoir resta dans la famille Conolly jusqu'en 1965, et est propriété de l'Etat de puis 1994.

Castletown

 

Nous déjeunons sur place, reprenons la route et continuons notre descente vers le sud.

Nous nous arrêtons au Parc National de Glendalough, où le stationnement est autorisé la nuit. 

Nous passons au visitor center récupérer des plans de balades, et effectuons celle dite "de la mine", qui mène comme son nom l'indique à une ancienne mine de plomb et son village après 3 km. Sur place, il ne reste plus grand chose et il faut beaucoup d'imagination pour deviner qu'il y eu de la vie ici. C'est une belle balade quand même, à travers une foret de sapins et longeant deux lacs. Après 3 jours en ville ça fait du bien de s’oxygéner !

Glendalough, chemin de la mine

 

Au retour, nous nous arrêtons au village monastique qui était pris d'assaut à l'aller, il faut dire qu'il y avait une bonne dizaine de bus sur le parking, qui déverse son flot de touristes qui ne vont pas plus loin que ce village, le prennent en photos et partent 10 mn après...

Ce site, fondé au 6ème siècle, présente encore quelques bâtiments du 10 et 12 ème, avec notamment une tour ronde haute de 30 m, une cathédrale en ruine et plusieurs petites églises, le tout au milieu de tombes dont certaines datent des années 1750, tombes un peu éparpillées partout, au milieu d'herbes folles pour certaines, et aux formes multiples.

C'est assez mystique comme endroit, surtout sous le soleil couchant de cette fin de journée, et que nous y sommes seuls !

Retour ensuite vers Oscar pour la nuit, 4 ou 5 CC sont arrivés entre-temps.

 

Village monastique

Trajet du jour
Trajet du jour
Glendalough
Glendalough


Mardi 22 août 2017

 

Nuit très calme, je pense que les barrières d’accès au parc sont fermées la nuit.

Nous nous préparons tranquillement, et allons effectuer une belle randonnée d'une douzaine de km dans le parc, en suivant notamment le circuit bleu qui doit nous mener sur les crêtes. Hélas au sommet nous serons en plein brouillard et nous ne pourrons voir les vues sur les lacs, vues que l'on imagine superbes... Ce n'est pas grave, le parcours, surtout celui en sous bois était très joli et agréable.

 

Nous déjeunons au parc, et continuons notre descente vers le sud. 

Nous avions repéré des ruines de château à Ferns, qui faisaient parties de notre Pass, mais en arrivant nous les apercevons de la route, il ne reste vraiment plus grand chose et l'on ne cherche même pas à stationner !

On continue donc vers la plage du coté de Curracloe, mais le parking visé ne nous convient pas : trop grand, trop de monde, trop de traces de dérapage au sol, un bar... Ce n'est pas pour nous, on poursuit donc vers Kilmore Quay où nous avons passé notre première nuit irlandaise, ainsi la boucle est bouclée ! Mais contrairement à l'aller où nous étions une dizaine de CC, nous sommes seuls ce soir.

Trajet du jour
Trajet du jour
Kilmore Quay
Kilmore Quay


Mercredi 23 août 2017

 

Nuit tranquille.

Nous allons régler notre nuit, et refaire un petit tour à pied au port, puis nous déjeunerons local d'un excellent fish and chips, en terrasse sous un beau et chaud soleil !

Nous aurons le plaisir de voir arriver en milieu d'après-midi nos amis Patrick, Emilia et Lyla qui finissent également leur périple irlandais.

Nous retournerons manger une bonne glace au port avant de passer une agréable soirée ensemble.

 

 Le récit irlandais de Patrick : https://vacancescampingcar2.jimdo.com/2017-1/ete-2017/

Port de Kilmore Quay


Jeudi 24 août 2017

 

Nuit calme mais courte... Réveil à 5h45, le ferry ne nous attendra pas !

Nous laissons nos amis qui ont une journée de plus que nous, et rejoignons le port de Rosslare.

Embarquement rapide, très peu de passagers, bonne traversée, mer calme.

On ne peut pas en dire autant de la traversée routière de l'Angleterre, toujours aussi pénible et stressante.

Nous avons failli prendre une voiture de face, un peu plus tard c'est une caravane qui a explosé un pneu juste devant nous... La traversée directe Irlande/France est conseillée vivement !

Et malgré seulement une petite pause déjeuner, nous arriverons seulement en fin de journée à Douvres, bien fatigués et énervés. Cette ville est toujours aussi mal équipée pour recevoir les CC en attente de ferry ! Le stationnement de la marina est archi-complet, on est obligés de se rabattre sur un petit parking de centre ville, et ce n'est pas ce que j'aime le mieux...

Déjà en 2011, lors de notre retour d'Ecosse, nous avions été confronté à ce problème, nous avions dormi alors sur un grand parking proche de la grande avenue à 4 voies, parking super bruyant et qui a laissé sa place aujourd'hui à un ensemble immobilier... Ca ne va pas me réconcilier avec les anglais tout ça !

 

Trajet du jour
Trajet du jour
Douvres
Douvres


Vendredi 25 août 2017

 

Contre toute attente ce fut une nuit tranquille, avec quasiment plus de bruit de 23h à 7h.

On se dirige vers le port tout proche et embarquons. Cette fois-ci le ferry est bien rempli.

Il fait beau, et nous resterons sur le pont durant toute la traversée sur une mer d'huile, c'est incroyable nous avons l'impression d'être sur un lac !

1h30 plus tard, nous sommes de retour en France. A vrai dire elle ne nous manquait pas...  Nous repartons vers l'aire de Calais afin de faire les services et commençons notre longue descente.

Après 5h00 de route, nous décidons de nous arrêter du coté de Dreux, à Anet dans un petit camping municipal (les eaux vives) trouvé sur park4night.

Pour 8€, nous recevrons un excellent accueil et nous aurons un chouette emplacement en bord de rivière avec une table de pique-nique. Nous prenons l'apéro dehors pour la première fois depuis plus d'un mois... Je veux dire dehors pas l'apéro !

 

Trajet du jour
Trajet du jour
Anet
Anet


Samedi 26 août 2017

 

Bonne nuit réparatrice après ces deux jours de traversées et de route.

Il y a un très beau château à voir dans le village, cadeau d'Henri II à Diane de Poitiers, mais hélas les visites ne commencent qu'à 14h, cela nous retarderait trop, dommage...

Nous reprenons donc la route tranquillement, faisons la pause déjeuner peu après Tours, et nous nous arrêtons pour la nuit à Vertheuil sur Charente (17) où nous avons déjà dormi deux fois. Nous aurions pu pousser jusqu'à la maison, mais n'avions pas vraiment envie...

Il fait très beau et surtout très chaud, nous ne sommes plus habitués ! Nous allons faire un petit tour dans ce toujours aussi superbe village, prenons un verre sur une terrasse de bar en bord de rivière et retournons au camping car.

 

Trajet du jour
Trajet du jour
Vertheuil sur Charente
Vertheuil sur Charente


Dimanche 27 août 2017

 

Nuit très chaude...

Nous partons en début d'après de matinée vers la maison que nous atteignons 1h30 plus tard.

Voilà, notre virée irlandaise est terminée.

Nous garderons en souvenir les superbes paysages, les beaux bivouacs, la gentillesse et la tolérance des irlandais.

Quasi pas de points négatifs, nous n'aurons eu au final que 2 ou 3 jours de pluie, et toutes nos visites se sont déroulées au sec... donc bilan positif !

Nous avons effectué au total 5619 km dont environ 2700 en Irlande.


Les insolites...


 

 

 

 

Cette virée vous a plu ?

 

Un petit mot sur le livre d'or fait toujours plaisir !

 

Cliquez sur le livre

 

Merci