Dimanche 7 août 2016

 

Nuit pas terrible... Notre emplacement près des sanitaires et de la route y est pour beaucoup !

Nous profiterons dans la matinée des départs quotidiens pour trouver une place bien plus agréable un peu plus bas dans l'allée.

Autre mauvaise surprise : la météo ! Le ciel est tout gris et quelques petites averses nous tombent dessus.

Nous prenons tout de même le bateau qui nous mènera vers Dubrovnik en une vingtaine de minutes, mais la "Perle de l'Adriatique" est bien arrosée ce matin par de la grosse pluie orageuse !

On commence donc la visite par la cathédrale histoire d'être à l'abri... mais peu à peu le temps se dégagera, et c'est sous un beau soleil que se déroulera la suite de la journée.

Cette ville est toujours aussi splendide, la vue depuis les remparts qui font le tour complet de la cité ancienne est fabuleuse, il y a toujours quelque chose de beau à voir, et nous apprécions encore plus qu'il y a 4 ans où la chaleur était quasiment insupportable !

Le hasard nous mènera également au même restaurant qu'en 2012... Bref ce fut une très belle journée !

Le retour en bateau fut également animé, avec beaucoup de vent et de vagues, obligeant le navire à longer les côtes. 

 

Dubrovnik

 

De retour au camping, nous avons la bonne surprise de retrouver Pierre et Stéphanie les camping-caristes de Gap rencontrés au camp Male Ciste. Ils arrivent d'Orebic sur la presqu'île de Peljesac où ils ont eu de la pluie toute la journée ... Ils nous proposent gentiment de faire étape chez eux si cela nous arrange lors de notre retour vers la France. Merci beaucoup pour cette proposition ! 

 

Nous avons également des nouvelles de Thierry et Léonore qui viennent d'arriver en Croatie après une semaine de balade dans les Alpes italiennes. Nous devrions nous retrouver demain un peu plus au nord pour passer quelques jours ensemble.

 

 


Lundi 8 août 2016 

 

Nuit plus calme que la précédente au niveau bruit, mais bien perturbée tout de même par de grosses rafales de vent quasi non stop ! Étrange le climat cette année en Croatie...

Nous réglons nos 2 nuits (25€/nuitée), effectuons les services et commençons notre longue remontée vers le nord.

Arrêt en cours de route pour acheter des fruits et des légumes aux nombreux maraîchers qui ont des stands le long de la chaussée, puis nous arrivons au camp Romantica du coté de Drage, camp que nous avions également fréquenté en 2012 pour une nuit.

Nous étions censés y retrouver Thierry et Léonore, mais Thierry nous téléphone 1 heure avant notre arrivée, ils ont fait une chute en scooter et doivent partir aux urgences !

Nous ne les retrouverons qu'en fin de journée, avec heureusement plus de peur que de mal bien qu'ils soient tous les deux bien choqués.

Nous passerons une soirée tranquille sous un ciel superbement étoilé.

 

L'étape du jour
L'étape du jour
Camping Romantica
Camping Romantica


Mardi 9 août 2016

 

Nuit calme.

J'accompagne Thierry ce matin à la police de Biograd pour les démarches suite à leur chute. Ça durera un certain temps...

Nous passerons ensuite la journée a essayer de leur changer les idées car leurs vacances sont quand même plus que compromises.

 


Mercredi 10 août 2016

 

Nuit tranquille.

Nous quittons avec regrets nos amis, avec regrets car nous aurions aimé les soutenir encore un peu, mais il nous faut songer à rentrer, d'autant plus que je voudrais éviter de rouler samedi, en ce weekend du 15 août la circulation risque d'être infernale.

Nous payons donc nos 2 nuits, 35€ par nuitée ce qui finalement est très cher vu les prestations de ce camp, pas d'électricité, pas de débit aux douches, pas d'aire de services, plage pas fabuleuse... Nous avons eu la nette sensation que d'une manière générale les tarifs s'étaient envolés en Croatie depuis notre passage de 2012 ! Cette destination est devenue trop à la mode...

Nous prenons l'autoroute jusqu'à la frontière slovène (une de plus), traversons une petite partie de la Slovénie, passons la "frontière" avec l' Italie et poursuivons notre chemin par l'autoroute italienne.

Nous trouvons pour la nuit une aire qui nous semble bien agréable à Illasi à coté de Soave, avec vue sur les vignes et les oliviers.

 

L'étape du jour
L'étape du jour
Aire d'Illasi
Aire d'Illasi


Jeudi 11 août 2016

 

Nuit très paisible, avec juste quelques averses de pluie.

Nous effectuons les services et partons de bonne heure car il y a encore quelques kilomètres à effectuer !

Nous prenons l'autoroute jusqu'à Cunéo et prenons comme à notre habitude le col de Larche pour rentrer en France. Il y a peu de circulation mais pas mal de camions qui nous cassent un peu la moyenne ...

Nous nous arrêterons vers 18h30 du coté de Nyons, à Mirabel aux Baronnies. La première aire du village est complète, et ouf il reste 2 places sur la seconde au pied de la ville ancienne. C'est à coté des poubelles et des containers à verre ... mais ça semble calme quand même.

Nous allons faire un tour rapide au village pour nous dégourdir les jambes après cette journée de route tortueuse , et celle prévue demain qui tourne également pas mal !

 

Mirabel aux Baronnies

L'étape du jour
L'étape du jour
Aire de Mirabel aux Baronnies
Aire de Mirabel aux Baronnies


Vendredi 12 août 2016

 

Nuit tranquille... jusqu'au ramassage des ordures à 4h30, suivi du vidage des containers à verre à 6h00, que du bonheur !

Nous reprenons donc tôt la route, destination l'Aveyron, à Salles Curan à coté du lac de Pareloup, que nous atteignons 5 heures plus tard après encore quelques milliers de virages !

Sur place, nous sommes récompensés de nos efforts, car l'aire qui fût l'ancien camping municipal, et qui nous a été conseillé par nos amis Jc & Nathalie, est superbe ! Les emplacements sont grands, ils sont en terrasse ce qui fait que chacun à une vue sur le lac, c'est très joli !

Certes les sanitaires sont d'une autre époque et pas très propres, mais c'est une aire, pas un camping et nous avons ce qu'il faut à bord.

Ce sera après-midi détente sous un beau soleil, puis nous assisterons au coucher de celui-ci sur le lac, encore un moment magique et magnifique !

 

Lac de Pareloup

L'étape du jour
L'étape du jour
Aire de Salles-Curan
Aire de Salles-Curan


Samedi 13 août 2016

 

Nuit très paisible.

Nous partons à pieds dans la matinée faire quelques courses au village de Salles-Curan, à environ 25 mn, en longeant le lac.

C'est un village mignon, animé en ce jour de marché, qui possède un petit château qui fut la résidence d'été des évêques.

Après-midi repos, puis nous allons manger une glace à la plage de Vernhes, mais n'est pas glacier qui veut, et nous ne sommes pas chez "Zanoni et Zanoni" à Vienne, et si les tarifs sont identiques... les coupes n'ont pas la même gueule ni le même gout !

Soirée tranquille bien que l'aire se soit complètement remplie, et que certains durent rebrousser chemin !

 


Dimanche 14 août 2016

 

Nuit à nouveau très très calme.

Petit-déj., services et reprise de la route.

Premier arrêt à Villefranche de Rouergue (12), stationnement le long de l'Aveyron sur les quais, passage à l'O.T. et découverte de cette ville.

Hélas elle s’avérera décevante, car malgré un énorme potentiel, peu est entretenu, quasiment tous les commerces qui ont du avoir leur heure de gloire dans les années 60, et qui ont par la même occasion défiguré le centre ville historique, sont fermés ou à vendre, seule la place Notre Dame tire son épingle du jeu, c'est un peu juste !

Cette visite nous a rappelé celle de Cahors, c'est triste de voir un si joli patrimoine disparaître.

Villefranche de Rouergue

 

Nous repartons donc, déjeunons en cours de route, et arrivons à Saint-Antonin Noble-Val (82) que nous avions particulièrement bien aimé lors d'un passage au printemps 2012.

Sur place, mauvaise surprise... l'aire de camping car est prise d'assaut, il y la fête au village, un feu d'artifice prévu en soirée et une course de côte le lendemain ! Il y a tellement de monde que nous ne reconnaissons pas les lieux, et arrivons à peine à traverser le parking au milieu des véhicules des forains, des voitures et des dizaines de camping-car.

 

Nous n'avons pas trop envie de cette promiscuité... nous reviendrons dans une période plus calme. Du coup après consultation du GPS, nous décidons puisque nous sommes relativement proches, de rentrer à la maison via l'autoroute. De plus des chaleurs caniculaires sont annoncées sur Bordeaux et nous avons pas mal de nettoyage à faire après ce mois de virée, nettoyage qu'il faudra faire à la fraîche !

 

 

Nous serons donc à la maison 3 heures plus tard, mettant fin à cette belle balade de 6197 km qui nous en a mis plein les yeux !

Ce fut vraiment génial, quasiment chaque journée nous a apporté quelque chose à voir ou à faire, nous avons eu une météo parfaite, un accueil agréable et nous reviendrons avec plaisir approfondir la découverte de ces pays traversés. 

 

 


LE PARCOURS TOTAL
LE PARCOURS TOTAL

Les insolites de notre virée !


 

 

 

 

Cette virée vous a plu ?

 

Un petit mot sur le livre d'or fait toujours plaisir !

 

Pour cela, cliquez sur le livre

 

Merci