CROATIE 2012

 

 

Notre "grand" voyage annuel cette année sera la Croatie.

Après le Sud (Portugal en 2010), le Nord (Ecosse en 2011), c'est donc vers l'Est que nous dirigerons nos roues cet été !

 

Nous avons longtemps hésité pour cette destination, nous avons lu et entendu de tout sur ce pays... que c'était surchargé, que c'était très cher, que les croates étaient désagréables, etc, etc... à l'opposé d'autres adorent et y vont régulièrement !

 

Le seul moyen de vérifier tout cela c'est d'y aller, après tout en camping-car il est toujours possible de faire demi-tour et de trouver une autre destination !

La seule certitude que nous avons c'est que le camping est quasiment obligatoire, et ce n'est pas ce qui nous plait le plus... mais bon si c'est le seul point négatif, pourquoi pas ?

 

Alors Croatie nous voilà !


Vendredi 3 août 2012

 

Départ en fin d'après-midi pour ces grandes vacances que nous attendons depuis bien longtemps ! Nous avons décidé cette année, vu leur coût (surtout en classe 3) et le monde attendu par ce weekend de chassé-croisé, de "zapper" les autoroutes françaises et de tirer droit !

Après 3h30 de route, nous nous posons pour la nuit à Arcambal (46) juste à la sortie de Cahors sur une aire aménagée au centre du bourg.

 


Samedi 4 août 2012

 

Nuit tranquille mais avec un peu de passage routier quand même.

Départ vers 8h00, via Villefranche de Rouergue, Rodez, Mende, Florac, Ales, Bagnols, Nyons, et enfin Veynes (05) notre étape nocturne sur le parking de la base nautique (5€).

Victoria en profite pour faire un "plouf" (bien mérité après une journée de route) dans le lac, il fait 32° et l'eau est à 25°.

On va également se dégourdir les jambes en attendant nos amis Thierry et  Léonore partis ce matin de Marmande et qui ne devraient pas tarder à nous rejoindre.

Nous avons trouvé la route très correcte, et l'on ne regrette pas de ne pas avoir pris l'autoroute.

 

Trajet du jour
Trajet du jour
Veynes
Veynes


 

Dimanche 5 août 2012

 

Nuit super calme. P'tit déj., quelques courses au supermarché voisin et direction l'Italie, en duo donc, via le col de Larche et le col de la Magdalena coté italien.

Pause déjeuner très sympa en bord de rivière coté transalpin, puis autoroute jusqu'à l'aire de Soave (entre Verona et Venezia). Belle aire au calme sous les remparts de la vieille ville (5€/24h)

Pause déjeuner en Italie
Pause déjeuner en Italie
Aire de Soave
Aire de Soave
Soave la notte !
Soave la notte !

 

Lundi 6 août 2012

 

Nuit sans souci mais réveil très matinal car il fait déjà très chaud, le thermomètre n'est pas descendu en dessous de 28° cette nuit !

Nous visitons rapidement Soave, puis reprenons l'autoroute mais nous sommes lundi et c'est beaucoup plus chargé qu'hier, surtout en camions...

Soave

 

Passage de la "frontière" slovène, pause déjeuner en Slovénie, puis la "vrai" frontière croate. Passage rapide et sans problème.

On roule encore un peu et l'on se pose pour la nuit dans un autocamp à Sibinj, entre Novi Vinodddski et Senj.

On a un peu de mal à placer nos deux CC entre les italiens et les allemands, mais nous sommes à 30 mètres de la mer, et après ces deux jours de route la baignade dans une eau claire et chaude n'est que du bonheur !

Cependant, ce premier contact avec un camping croate nous refroidit un peu... cette promiscuité après nos nuits écossaises en solitaire nous perturbe un peu. Thierry se veut rassurant en nous informant que c'est différent dans le sud du pays. Espérons qu'il ait raison car l'on accroche vraiment pas même si le paysage est magnifique !

 

Vue sur l'Adriatique depuis le CC !
Vue sur l'Adriatique depuis le CC !
Trajet du jour
Trajet du jour
Sibinj
Sibinj


 

Mardi 7 août 2012

 

Nuit calme, toujours 27° minimum...

Règlement de la nuit (160 kunas) et reprise de la route, avec pour objectif du jour Dubrovnik où nous devons retrouver d'autres amis Patrick et Emilia.

Nous empruntons l'autoroute durant une bonne partie, puis ce sera une route de montagne pour redescendre vers la côte. Nous traversons ainsi de nombreux villages avec des petits marchands de fruits et légumes. Nous passons également par la petite enclave de Bosnie Herzegovine : 2 frontières en 20 kms !

Enfin ce sera une superbe route avec des panoramas splendides sur les nombreuses îles qui nous mènera jusqu'à Mlini à l'autocamp Kate où nos amis nous ont réservé deux places.

C'est un tout petit camping, très sympa, un peu plus intime ce qui nous rassure un peu... Un escalier mène à une plage et là encore la baignade est appréciée !

La route "aller" est enfin terminée, nous sommes arrivés au sud du pays, et maintenant allons pouvoir profiter pleinement de nos vacances et remonter progressivement sans autant de conduite !

Mlini

Trajet du jour
Trajet du jour
Mlini
Mlini


 

Mercredi 8 août 2012

 

Nuit correcte mais lever de bonne heure encore car la température cette fois ci n'est pas descendue en dessous de 31° !

Préparatifs matinaux et direction Dubrovnik mais en bateau navette, ça reposera les mécaniques et les chauffeurs... Nous avons acheté directement les billets au camping (200 kn pour nous 3).

Après une vingtaine de minutes de navigation, et après avoir longé la côte et ses anciens complexes hôteliers détruits en partie par la guerre civile et non restaurés, nous entrons dans le port de la vieille ville médiévale, et nous sommes tout de suite enchantés de ce que l'on voit.

C'est vraiment très beau, même si au premier abord la masse des remparts et des forts n'est pas réellement esthétique mais ce n'était pas leur but !

Il y a beaucoup de monde et il fait déjà très chaud...

Une fois la vieille ville traversée, nous nous attaquons aux remparts (entrée 170 kn). Longs de 1940 mètres, ils ceinturent intégralement la ville et offrent des vues exceptionnelles, aussi bien sur la vieille cité mais également sur le port, la mer et les îles voisines : c'est magnifique !

Après deux bonnes heures de marche et après avoir eu bien chaud... nous cherchons un resto pour remonter les troupes et surtout les réhydrater... Les bonnes pivos (bières) bien fraîches furent les bienvenues !

Nous enchaînons après le déjeuner par la visite du cloître et du musée du monastère franciscain, visite rapide et sans réel intérêt, puis par quelques ruelles au gré de nos pas.

Nous avions prévu de dîner dans la ville, mais la chaleur et la fatigue nous auront fait rentrer par le bateau de 17h45, ce qui nous laissera le temps d'une petite baignade avant le repas.

DUBROVNIK


 

Jeudi 9 août 2012

 

Mauvaise nuit... entre le CC slovène ( qui était venu se coller à nous pendant notre absence, seraient-ils pires que les italiens ? ) qui rentre son store à 1h00 pas vraiment dans la discrétion, les rafales de vent, les jeunes campeurs français qui rentrent à 3h00 bien imbibés de pivo et à nouveau nos voisins slovènes qui remontent ou qui rangent je ne sais quoi à 6h00 (effectivement ils sont pires...) que du bonheur !

Nous réglons nos deux nuits (316 kn) et partons avec nos amis direction la presqu'île de Peljesac, nous irons quasiment à la pointe ouest à Kuciste et nous nous installons au camp Perna.

Nous passons une bonne partie de l'après-midi à la plage mais il y a beaucoup de vent, et à priori ce n'est pas exceptionnel dans le secteur comme l'atteste la présence de nombreux wind-surfer ! Nous passons quand même un bon moment.

De la plage, nous avons une vue superbe sur l'île et la ville de Korkula.

Korcula vue depuis Kuciste
Korcula vue depuis Kuciste
Trajet du jour
Trajet du jour
Kuciste
Kuciste


 

Vendredi 10 août 2012

 

Nuit très calme et un peu plus fraîche...

Le vent est tombé, et la matinée au bord de l'eau est bien agréable. C'est une journée farniente au programme, donc sieste (la première...) et plage aussi l'après-midi.

En soirée nous prenons le bateau taxi vers l’île de Korcula. L'arrivée de nuit est féerique ! Cette cité médiévale d'où serait natif Marco Polo est un vrai bijou. C'est un véritable plaisir de découvrir toutes ces superbes demeures, toutes ces tours, toutes ces pierres et le coté nocturne de cette visite, moins classique que de jour est franchement magique. Ce sera notre gros coup de cœur en Croatie ! Hélas, le temps nous est compté puisque le dernier bateau est à 23h00 et qu'il ne faut pas le louper sous peine de dormir à la belle étoile sur l’île !

 

Korcula by night


 

Samedi 11 août 2012

 

Nuit franchement pas géniale... une soirée "vodka" avait lieu au camping, ça en soit ce n'était pas trop grave puisqu'on était pas, vu la chaleur, pressés de se coucher, mais la viande saoule après l'extinction de la musique fut plus gênante et surtout plus bruyante ! C'est le coté "animation" que je n'aime pas dans ces gros campings et qui nous font, dans la mesure du possible, privilégier les plus petits.

 

Après règlement des 2 nuits (499 kn), nous remontons un peu vers le nord, donc retour vers Ston, passage en Bosnie Herzegovine, Ploce, Gradac et arrêt au camp Male Ciste à Zivogosce. Nous trouvons de la place pour nos 3 CC, c'est un tout petit camp sympa au bord de l'eau. Très bon accueil avec un petit verre de bienvenue !

Baignade l'après midi après que Thierry et Léo soient allés nous faire quelques courses alimentaires (enfin surtout des pivos...) en scooter car nous n'avons pas trouvé de commerces accessibles en route et le camp est un peu éloigné des villes (d'où son calme...)

Très beau coucher de soleil sur la plage pour finir en beauté cette journée.

 

Trajet du jour
Trajet du jour
Camp Male Ciste
Camp Male Ciste


 

Dimanche 12 août 2012

 

Bonne nuit dans une relative fraîcheur de 24°...

Journée plage, on a sorti le canoë mais sans trop s'éloigner de notre base quand même !

Température diurne en baisse : 26/27°


 

Lundi 13 août 2012

 

Nouvelle nuit au calme et au frais.

Programme identique à hier : plage, canoë, sieste et ravitaillement en pivos par les scootéristes !

Concours de rangement de soute en fin d'après-midi : désolé Thierry, je crois que j'ai gagné !

 


 

Mardi 14 août 2012

 

Aujourd'hui on bouge ! Règlement de nos 3 nuits (671 kn), nous disons au revoir à Thierry et Léonore qui poursuivent leurs vacances vers le Monténegro, et l'on continue notre remontée vers le nord.

On tente de se garer sans succès à Omis, puis on se trouve non sans mal un supermarché (il était temps... les frigos sonnaient creux !) dans la banlieue de Split.

On continue ensuite vers Trogir où l'on stationne à proximité immédiate de la vieille ville. Nous découvrons alors une magnifique cité inscrite au patrimoine mondiale Unesco. La vieille ville se trouve sur une île.Ses innombrables ruelles sont toutes pleines de charmes, la petite place où se trouve la cathédrale Saint-Laurent, la tour de l'Horloge, le palais renaissance Cipiko, tout est simplement splendide !

Très bel endroit où nous flânerons une bonne partie de l'après-midi.

Trogir

 

Nous reprenons ensuite la route avec une pause à Primosten pour prendre la traditionnelle photo de ce village que l'on trouve dans tous les guides touristiques, dommage il n'y a pas une luminosité extraordinaire et les photos ne seront pas terribles.

Nous passons Sibenik pour aller se poser au camp Marina à proximité de Skradin.

Primosten

Trajet du jour
Trajet du jour
Camp Marina
Camp Marina


 

Mercredi 15 août 2012

 

Nuit très calme et au frais.

Réveil de bonne heure car la visite du parc national de Krka est au programme du jour.

Le camping organise une visite guidée mais nous l'avons trouvé trop cher (42€/personne), et préférons nous débrouiller par nous même.

Nous laissons le CC de Patrick sur l'emplacement et partons tous les 6 avec Martin. L'entrée du parc n'est qu'à 5 km environ. Nous achetons les billets (260 kn) et ensuite un bus nous descend quelques km plus bas. Il y a déjà foule... nous voulions réserver le bateau qui mène à l'île de Visovac mais plus rien disponible avant 14h00 !

On s'attaque donc à la balade à pieds, sur un sentier d'environ 2 km qui nous mène aux chutes de Skradinski Buk sur des passerelles en bois à travers la forêt. C'est super sympa, il y a de nombreux points de vues, et les chutes sont somptueuses, on peut même s'y baigner !

Superbe promenade totalement dépaysante et agréable malgré le monde et la chaleur.

Krka : Skradinski Buk

 

Nous pique-niquons sur place, prenons une petite pivo au bar... puis n'ayant pas de bateau, on décide de prendre Martin pour aller à Visovac par la route ! Grace à une petite voie sans issue nous arrivons au bord de l'eau. Un papy en barque motorisé y attend les touristes potentiels et nous propose de nous amener sur l'île pour 10 kn par personne... Affaire conclue, nous voilà donc sur l'eau et après quelques minutes de "navigation" nous débarquons sur l'îlot qui abrite le monastère franciscain. En ce 15 août, le monastère et le musée sont fermés, mais ces lieux paisibles sont très agréables.

 

Ile de Visovac

 

Nous retrouvons ensuite notre papy capitaine qui avait promis de revenir nous chercher une heure plus tard, et ouf il est bien là !

Re-traversée, et nous reprenons Martin qui nous mène (et toujours par de petites routes...) cette fois ci aux chutes de Roski Slap. Nous arrivons (après un demi-tour périlleux...attention la route finit à 2.00 mètres de large !) à nous garer à peu près correctement. Ces chutes sont moins grandioses que ce matin, mais ont un coté un peu plus sauvage, et surtout il n'y a quasiment personne et c'est une nouvelle fois une visite bien agréable.

Retour ensuite au camp Marina, bien fatigués mais contents de cette journée !

 

Roski Slap


 

Jeudi 16 août 2012

 

Excellente nuit encore. Ce camp est très calme, propre, propose du wifi gratuit et possède une véritable aire de services (la première que nous rencontrons en Croatie !) et tout cela pour 100 kn par nuit, soit 2 à 3 fois moins cher que les camps de la côte...

Après les services donc, nous continuons notre périple toujours vers le nord.

Nous essayons deux camps sur la presqu'île de Murter. Le premier ne nous plait pas (moche, arride...), le second à Tisno est plus sympa mais la plage pas terrible, ces 2 camps étant plus conçus pour la mise à l'eau de bateaux.

Nous quittons donc la presqu'île et trouvons un autocamp entre Drage et Paloskane, l'autocamp Romantica...

Nous sommes en 1ère ligne au bord de l'eau, c'est franchement génial !

Journée baignade et canoë plus un joli coucher de soleil face aux CC !

Trajet du jour
Trajet du jour
Camp Romantica
Camp Romantica


 

Vendredi 17 août 2012

 

Nuit calme, Surprenant cet autocamp : il est ravitaillé en eau douce par les pompiers et il a la fourniture électrique aléatoire voir inexistante...

C'est au tour de Patrick et Emilia de nous quitter ce matin, les vacances se terminent pour eux, et il leur faut commencer le retour vers la France.

 

De notre coté, nous réglons la nuit (225 kn) et revenons un peu sur nos pas avec pour objectif la visite de Sibenik. Nous trouvons sur place un grand parking près du port à moins de 10 mn à pieds du centre.

Nous découvrons une vieille ville pleine de charme, qui commence le long du port pour finir sur les hauteurs par la forteresse Saint-Michel. On y progresse par une multitude d'escaliers débouchant sur de belles demeures ou églises.

La cathédrale Saint-Jacques est splendide, entièrement construite en pierres blanches, ce monument classé Unesco est de style renaissance et est parfaitement équilibré, et surtout quel joli contraste entre sa pierre blanche et le ciel bleu azur !

Nous poursuivons notre "ascension" jusqu'au vieux fort, il ne reste aujourd'hui que les remparts, mais ils offrent une vue impressionnante sur la ville et la mer. Nous verrons également le charmant petit jardin médiéval Sainte-Laurence.

Déjeuner sur place, après cette visite qui nous a ravi, Sibenik est souvent oublié ans les guides touristiques mais vaut vraiment une pause !

Sibenik

 

Nous reprenons ensuite Martin, puis un petit bout d'autoroute pour un arrêt plage et nuit à Séline face à l'île de Pag, à l'autocamp Pisak. C'est un camping un peu plus traditionnel, mais nous obtenons un très bel emplacement face à la mer, avec encore ce soir un magnifique coucher de soleil

Seline

Trajet du jour
Trajet du jour
Camp Pisak
Camp Pisak


 

Samedi 18 août 2012

 

Un vent violent nous secoua une bonne partie de la nuit... puis ce fut un réveil matinal par de douces et mélodieuses voix allemandes se baignant à l'aube et bien sur en toute discrétion !

Après le p'tit déj, on profite de l'emplacement jusqu'à midi en allant se baigner.

Puis nous réglons la nuit (202 kn) et prenons la direction du parc national de Plitvicka via une petite partie d'autoroute (très chargée en ce we de retour), puis par une belle route nous menant au camp Borje, beau camping bien arboré, aux sanitaires immenses et propres et situé à environ 15 km du parc national. Après midi détente et sieste ...

 

Trajet du jour
Trajet du jour
Camp Borje
Camp Borje


 

Dimanche 19 août 2012

 

Nuit très calme mais nous avons ressorti la couette ! Ici c'est la montagne et le thermomètre est redescendu à 15°.

Préparatifs matinaux rapides et l'on se dirige vers le parc. Stationnement sans souci au parking 1, règlement des entrées (275 kn) et c'est parti !

Notre parcours : du parking au P3 à pieds par le chemin K, du P3 au P2 par le bateau électrique, du P2 au ST4 par le chemin C (vous suivez toujours ? avec le plan du parc c'est plus facile...) pause repas au ST4, descente jusqu'au P2, traversée rapide en bateau jusqu'au P1 puis retour au parking par le chemin K : ouf ...

En gros 6 heures de marche mais sans difficulté particulière, dans des décors époustouflants, de superbes cascades, des lacs à l'eau claire et limpide, ce n'est pas compliqué : ici la moindre flaque d'eau est belle, les sentiers sont parfaitement aménagés sans donner l'impression d'être trop structurés.

C'est un lieu unique qu'il ne faut absolument pas louper, et à faire de préférence très tôt le matin avant l'arrivée massive des bus et des touristes.

Cet ensemble de 16 lacs se jetant en cascade les uns dans les autres est classé Unesco depuis 1979.

Parc de Plitvicka

 

On retrouve en fin de journée notre Martin, nous sommes éreintés, assoiffés mais super contents de notre journée !

On retourne au camp Borje pour la nuit.

Petite pivo bien méritée au calme, quand soudain et bien qu'il reste environ une cinquantaine de places dans le camping, 2 vieux camping-car italiens fumants viennent se scotcher à nous ! On a à peine le temps de réagir qu'ils ont déjà sorti leur jolie table à toile cirée, allumé leur barbecue et commencé leur bruyante conversation : trop fort ces italiens dans l'art du sans gène !

On en trouvera un autre demain au réveil à peine mieux placé ...

 


 

Lundi 20 août 2012

 

Bonne nuit toujours dans une relative fraîcheur, nos amis et voisins les Gepetto ont été calmes...

Règlement des 2 nuits (515 kn) et direction la côte. Il faut toujours durant un voyage une journée de m...., ce fut aujourd'hui !

Nous avions prévu de séjourner sur l'île de Krk, une fois le pont qui y accède (45 kn de péage...), on se dirige vers Silo au nord-est de l’île, sur place on remonte une route étroite qui longe la plage mais jamais trace de l'autocamp : une possibilité de faire demi-tour, je la prend avant d'être coincé !

On se dirige alors vers Vrbnik, une descente à 18%, puis un face à face avec un bus polonais (rétros rabattus et nombreuses manœuvres pour se croiser avec à peine 2 ou 3 cm entre nos véhicules) ont raison de ma patience... re demi-tour !

On va donc cette fois ci vers la ville de Krk, sur place on trouve l'autocamp Kor mais il est à 10 minutes de la plage et nous demande 300 kn pour la nuit, on s'en va, nouvelle tentative au camp juste avant le pont : 350 kn (50€) avec vue sur le superbe dépôt pétrolier de l'autre rive !

Résultat, on repasse le pont (gratuit au retour) en quittant sans regret cette île au tarif élitiste !

Nous revenons un peu sur nos pas pour nous installer au camp Selce à Selce... camping pas terrible mais il faut bien que l'on s'installe. Tour rapide à la plage prise d'assaut, il y a même des personnes installées sur les chemins d'accès goudronnés ! On reste peu de temps dans ce brouhaha, retournons au camping et avons droit à une douche glacée comme conclusion à cette grande journée !!!

Effectivement la partie sud du pays est beaucoup plus agréable...

 


 

Mardi 21 août 2012

 

Nuit correcte mais l'endroit ne nous plait vraiment pas, pas plus que les douches glacées d'ailleurs..., on décide d'entamer notre remontée tranquille avec une pause à Venise que nous rêvons de découvrir.

Nous prenons donc la route jusqu'à Rijeka, l'autoroute jusqu'à la frontière slovène (un peu chargée), le petit bout de Slovénie et nous voilà en Italie.

Nous nous installons au camping Vénezia, via Orlanda à Mestre. C'est un beau camping bien boisé, avec de beaux emplacements délimités par des rondins de bois, une petite piscine couverte et surtout a à peine 10 minutes en bus de la cité lacustre.

 

Je ne vais pas développer ici Venise mais créer une page spécifique : cliquez sur la photo

 


 

Mercredi 22 août 2012

 

Nuit calme mais très chaude : 26° à 8h00 ce matin

Journée Venise


 

Jeudi 23 août 2012

 

Nuit toujours aussi calme. Après les préparatifs matinaux et les services (belle aire technique bien conçue), il nous faut songer à rentrer...

Règlement du camping (84€), et c'est avec regrets que nous quittons Venise, regrets car nous n'avons pas vu tout ce que l'on souhaitait, regrets aussi car cela commence à sentir fortement la fin des vacances !

Traversée de l'Italie par l'autoroute sans soucis et pour un prix correct. Re-passage par le col comme à l'aller mais sous un gros orage cette fois ci, et arrivée en soirée au lac de Veynes après avoir été flashé 2 km avant l'arrivée : 92 km/h au lieu de 90 : bienvenue en France !

On discute un peu avec le préposé aux paiements, un petit jeune très sympa et qui se souvenait de notre passage le 4 août dernier.


 

Vendredi 24 août 2012

 

Nuit beaucoup moins calme qu'à l'aller avec une grosse soirée au camping voisin...

Réveil donc un plus tardif que ces derniers jours, et c'est vers 10h00 que nous reprenons la route.

Après environ 2 heures, on décide de visiter Vaison La Romaine qui est quasiment sur notre parcours.

Stationnement sur l'aire CC située à environ 10 mn à pieds de la cité médiévale. Repas rapide dans Martin, et c'est sous une grosse chaleur que nous commençons notre visite.

C'est sympa, il y a de jolies maisons en pierres, un château en ruines, une expo de photos très originale éparpillée dans le village mais rien d'extraordinaire quand même qui nous accroche vraiment.

Ce qui est par contre incroyable, c'est la plaque indiquant le niveau de la catastrophique crue de 1992 : elle est à environ à 1 mètre de plus que le parapet du pont romain qui lui même est à environ 15 mètres du fond de la rivière ! Cela devait être terrible de voir l'eau déborder de ce pont pour inonder la ville basse.

Vaison la Romaine

 

Retour vers Martin, reprise de la route et arrivée en soirée et sous un très gros orage à Séverac le Château (12).

Stationnement en compagnie de 5 autres CC sur un parking aménagé à l'entrée du village.

Trajet du jour
Trajet du jour
Séverac le Château
Séverac le Château


 

Samedi 25 août 2012

 

Nuit impeccable.

Après le p'tit déj., nous allons voir le village qui nous accueille. On monte d'abord pour se mettre en jambes jusqu'au château (que l'on ne visitera pas), puis nous redescendons vers le village médiéval, qui est adorable et plein de "trésors" ! On y verra notamment la "maison de Jeanne" maison datant du XIII ème et qui serait la plus ancienne de l'Aveyron, puis une rare et magnifique échoppe également du XIII ème, ainsi que des jolies façades penchées sur de ruelles étroites. Visite très plaisante, et à mon avis plus intéressante de celle d'hier pourtant plus renommée...

Nous reprenons la route avec comme destination Saint-Cirq Lapopie (46) que nous aimerions revoir, hélas la météo se dégrade à vitesse grand V, et sur place nous sommes sous la pluie et la brume... Dure transition ! On se contentera donc de déjeuner sur l'aire aménagée et d'un commun accord on décide de rentrer à la maison, cette fois ci les vacances sont bien terminées...

Arrivée dans l'après midi, on vide le frigo, le grand nettoyage attendra demain !

Séverac le Château


 

Ainsi se termine ce voyage de 5126 km...

 

En conclusion, nous ne regrettons pas notre choix. Ce fut un voyage différent des deux précédents, avec un coté moins "culturel" mais plus "estival" et qui correspondait aux souhaits de Victoria ( 2 étés sans se baigner, grrrr...)

Nous n'avons jamais eu de soucis relationnels avec les croates, l'accueil y est très correct et la vie pas plus chère qu'en Italie ou qu'en Espagne.

Alors certes il y avait du monde (quoique...) mais essentiellement dans la partie nord, et tant que nous serons obligés de partir en août, nous serons confrontés à ce problème surtout si l'on choisit des destinations "touristiques".

 

Les cotés + : la beauté des paysages, la météo, la limpidité des eaux de l'Adriatique, les parcs nationaux, la pivo...

 

Les cotés - : le camping obligatoire, l’inaccessibilité de beaucoup de villages en bord de mer en camping-car.

 

Pour info : en 2012 100 kunas font environ 13.50€

 


 

 

Cette virée vous a plu ?

Un mot sur le livre d'or fait toujours plaisir

Cliquez sur le livre

Merci


 

Le récit vu par Patrick

 

 

Patrick nous raconte ici notre parcours commun mais aussi leur excursion au Montenegro avant que l'on se rejoigne