Vendredi 21 avril 2017

 

Départ à 14 heures pour une virée andalouse d'une dizaine de jours.

Aucun embouteillage sur la rocade bordelaise, pas trop de monde sur l'autoroute et 4h30 plus tard nous sommes installés en terre espagnole à l'entrée d'un parc régional à quelques kilomètres de Vitoria Gasteiz où nous dormions jusqu'à présent lors de nos descentes vers le sud. Ce parking est mille fois plus agréable que celui du centre ville, et devrait être également plus calme... A suivre !

Trajet du jour
Trajet du jour
Vitoria-Gasteiz
Vitoria-Gasteiz


Samedi 22 avril 2017

 

Nuit hyper calme !

Nous reprenons la route de bonne heure, et arrivons en milieu d'après-midi à Caceres. Comme indiqué dans les différents guides, cette aire est souvent complète et c'est encore le cas quand nous arrivons. On se gare un peu plus loin le temps de la visite de la ville, on verra plus tard pour la nuit.

Caceres est une petite bourgade qui possède un quartier historique médiéval, avec de jolis palacios, mais un événement se prépare pour ce soir, et il y a pas mal d'agitation et de mouvement dans la cité... 

En fait c'est la Saint-Georges qui est fêtée ce soir, et les services municipaux sont à l'oeuvre.

De nombreuses cigognes sont également présentes sur les toits des monuments.

On ne s'attarde pas trop, et de retour au parking, il y a une multitude de CC espagnols qui sont arrivés, ça se gare dans tous les sens et ça continue d'arriver ! Cette fête doit être réputée, mais la nuit risque d'être agitée et bruyante et l'on décide de partir pour le camping municipal à 5 km.

Sur place, peu de monde, et chose que nous n'avions jamais vue jusqu'à présent, chaque emplacement possède son propre bloc sanitaire avec wc et douche, un évier extérieur et une alimentation électrique.

C'est très appréciable et confortable (31€ pour nous 3)

Caceres

Trajet du jour
Trajet du jour
Caceres
Caceres


Dimanche 23 avril 2017

 

Nuit impeccable, douche dans nos sanitaires privés, et direction Séville.

Sur place nous stationnons sur un immense parking mixte à proximité immédiate du centre ville (10€/24H), et après avoir déjeuné partons découvrir la ville, il fait beau et chaud.

La visite commence fort avec le Parque de Maria Luisa, superbe parc aux arbres magnifiques, avec notamment de beaux orangers pleins de fruits, où il fait bon traîner à l'ombre afin de s'acclimater à la chaleur.

Ces jardins débouchent sur la Plaza de Espana où se trouve un monument fabuleux, construit pour l'exposition ibero-américaine de 1929, entouré de bassins où l'on peut canoter et de splendides bancs en azulejos représentant chaque province espagnole. Quelle mise en bouche !

 

Plaza de Espana

 

Nous traînons ensuite dans les différents quartiers de la ville pour arriver à la cathédrale. Celle-ci, une des plus grandes du monde chrétien, est très impressionnante bien sur par ses dimensions mais aussi par ses nombreuses pièces et chapelles à l'intérieur. On peut aussi y voir le tombeau de Christophe Colomb. Nous montons ensuite à la tour Giralda, qui est en fait un ancien minaret, par une rampe qui nous mène à 70 m de haut avec des vues incroyables sur  Séville ! Elle n'est pas belle cette piscine sur les toits ?

Retour ensuite au parking, il fait encore 23° à 22h30 !

Cathédrale

Trajet du jour
Trajet du jour
Séville
Séville


Lundi 24 avril 2017

 

Nuit forcement bruyante, nous sommes en ville, mais correcte tout de même.

P'tit déj et suite de notre exploration de Séville.

Nous commençons donc par l'Alcazar, il nous faudra près de 45mn pour obtenir nos billets ! Il y a un monde fou et il est très difficile dans ces conditions d'apprécier réellement ce fantastique palais !

Mais nous y verrons tout de même de bien jolies choses dans le style mujedar, de nombreux patios et un superbe jardin. A noter également les bains et la galerie des grotesques. Il faudra, je pense, refaire un jour cette visite dans d'autres conditions afin de l'apprécier à sa juste valeur...

L'Alcazar

 

Nous irons déjeuner ensuite au calme dans un patio du restaurant "El Pasaje", restau avec un très bon rapport qualité-prix malgré qu'il soit placé dans une rue très touristique.

Puis nous partons vers la Casa de Pilatos, autre palais du 16ème siècle, là également un superbe patio, de nombreuses salles aux azulejos quasi-intacts, ainsi qu'un petit jardin typiquement andalous avec de superbes bougainvilliers.

Cette visite est à faire même si le tarif est un peu élevé puisque quasiment celui de l'Alcazar...

Casa de Pilatos

 

Retour par les rues commerçantes modernes histoire de faire quelques boutiques, et retour vers Oscar avec toujours la pause incontournable au Parque Maria Luisa que nous aimons beaucoup.

Autre nuit sur ce parking pas très glamour mais extrêmement pratique et qui est presque plein ce soir !

Nous ressortirons à la nuit tombée prendre des photos de la Plaza Espagna éclairée. Ce fut un moment magique et inoubliable avec les lieux presque pour nous seuls !

Plaza Espagna la noche


Mardi 25 avril 2017

 

Nuit idem à la précédente.

Il n'y a pas de services possibles sur ce parking, mais le ticket permet d'aller les faire sur un autre à quelques km. En fait cette zone se résumera à un trou de 20 cm au milieu d'une allée, entre les bus et les voitures, pas terrible mais mieux que rien !

Nous quittons donc Séville, ravis de nos deux jours passés sur place, et allons un peu plus vers le sud, destination Arcos de la Frontera. Nous stationnons sur un grand parking en terre en bas de la vieille ville, et grimpons vers celle-ci en 1/4 d'heure environ. L'endroit ne nous laissera pas un souvenir impérissable... pas grand chose à voir à part quelques vieilles portes et quelques églises.

Arcos de la Frontera

 

Nous redescendons vers Oscar, déjeunons et repartons. Quelques centaines de virages plus tard sur une très jolie route, nous arrivons à Grazalema, village blanc, mais le parking le plus accessible pour notre gabarit est assez éloigné et situé en contre-bas, nous n'avons pas le courage de remonter visiter le village... l'exploration de Séville nous a usés ! Tant pis, ce sera pour une prochaine fois, nous continuons donc notre route vers Ronda, et nous installons au camping "El Sur". Nous y recevrons un très bon accueil par une dame française, l'endroit semble calme et nous permettra de souffler un peu après tous ces km et visites !

Trajet du jour
Trajet du jour
Ronda
Ronda


Mercredi 26 avril 2017

 

Nuit paisible.

Une fois les préparatifs matinaux terminés, nous partons à pied vers Ronda à environ 1.5 km du camping. Nous longeons les remparts, passons devant les anciens bains arabes et arrivons comme souvent dans ce pays Plaza de Espana ! Le célèbre pont est juste à coté et attire beaucoup de monde.

Avant de nous lancer dans l'exploration de cette ville, nous déjeunons dans un bar-restaurant sans intérêt si ce n'est sa terrasse... mauvaise pioche !

Une fois le ravitaillement terminé, nous allons visiter les arènes. Celles-ci sont reconnues comme une des plus anciennes du pays et furent inaugurées en 1785 ! Elles sont magnifiques avec une double galerie d'arcades de colonnes. Elles sont en parfait état de conservation, et c'est très surprenant de se retrouver en son centre sur le sable ! 

Sous les tribunes se trouve un musée de la tauromachie, une collection d'armes à feu anciennes ainsi qu'une bourrellerie et sellerie ayant appartenues à la maison d'Orléans.

Visite très passionnante et intéressante. 

Les arènes

 

Nous visiterons ensuite un petit musée hétéroclite, le musée Lara installé dans un ancien palaçio, endroit sans prétention à l'entrée peu onéreuse (4€) mais qui présente de beaux éléments dans des domaines aussi variés que la photographie, les armes, la science, l'horlogerie et même la torture...

 

Le musée Lara

 

Nous traînons ensuite un peu dans les rues de la vieille ville avant d'emprunter le chemin descendant vers la vallée et qui offre de belles vues sur le vieux pont "puente novo" datant de 1793, pont ayant certainement demandé de grosses prouesses techniques vu son emplacement et sa hauteur !

Retour au camping après encore une belle journée.

Le puente novo


Jeudi 27 avril 2017

 

Nuit à nouveau très tranquille.

Après avoir pas mal patienté aux services, certains se croyant seuls au monde... nous quittons le camping (53€ pour nous 3 les 2 nuits).

Nous effectuons une première étape à Olvera après 1 h de route environ.

Nous stationnons en contre-bas du village après une longue descente à fort pourcentage ! 

Et nous remontons à pied cette fois ci la forte cote, et même un peu plus puisque nous montons jusqu'au vieux château perché sur un éperon rocheux au sommet du village. On peut le visiter en s'adressant au S.I. Du haut de sa tour, nous avons une vue incroyable à 360° sur les environ, et la "grimpette" effectuée récompensée ! L'église à coté est également très jolie. Ce village pourtant peu répertorié par les guides est une bonne surprise, et nous y passerons un bon moment seuls au sommet.

Olvera

 

Nous retournons vers Oscar, déjeunons sur place et reprenons la route vers Grenade que nous atteindrons 2 heures plus tard par encore une bien belle route.

Nous nous installons au camping "Sierra Nevada" où nous recevrons également un bon accueil. Le camping est bien rempli, que des CC et je crois bien que toutes les nations d'Europe y sont représentées !

Quelques gouttes d'eau en fin de journée...

 

Trajet du jour
Trajet du jour
Grenade
Grenade


Vendredi 28 avril 2017

 

Nuit moyenne, beaucoup de pluie !

Et ce n'est guère mieux au réveil, 12° et de grosses averses... euh on est bien en Andalousie là ???

Du coup, nous traînons un peu, et prenons le bus en fin de matinée (la gare routière étant à 100 m du camping) et arrivons 20 mn plus tard au quartier de la cathédrale, mais il fait vraiment froid et nous n'avions pas spécialement prévu les vêtements chauds !

Nous commençons notre visite par la chapelle royale (Real Capilla), chapelle recueillant les dépouilles mortelles des Rois Catholiques Ferdinand d'Aragon et Isabelle de Castille, rois importants dans l'histoire espagnole (photos intérieures interdites).

Par manque de temps, nous ferons l'impasse sur la cathédrale, et après le déjeuner, nous montons vers l'Ahlambra, toujours sous la pluie...

Nous récupérons nos billets d'entrée réservés sur Internet depuis plusieurs semaines et allons découvrir cet extraordinaire ensemble.

Nous commençons par le Généralife composé de superbes jardins et de roseraies, et même si le temps devient un petit peu plus clément, nous regrettons de ne pas pouvoir les admirer sous une luminosité digne de ce nom. Idem pour les fontaines du Palacio et son étonnant escalier d'eau.

 

Généralife

 

Nous poursuivons par les bains arabes parfaitement conservés, puis par le surprenant Palais de Carlos X, carré et "mastoque" à l'extérieur, rond telle une arène à l'intérieur !

 

Palacio Carlos X

 

Vient ensuite l'heure de notre visite programmée des Palais Nasrides, véritable palais des mille et une nuits, aux décorations extraordinaires, aux superbes plafonds, aux bassins magnifiques, très très belle oeuvre !

 

Palais Nasrides

 

Nous allons enfin pour terminer voir l'Alcazaba, forteresse et partie la plus ancienne de l'Alhambra, aux tours austères mais avec une jolie vue sur les alentours.

En résumée ce fut une très belle visite qu'il nous faudra quand même refaire un jour sous un vrai soleil andalous !

Retour en taxi jusqu'au camping, retour également de la pluie qui va certainement nous faire modifier nos plans pour nos 3 derniers jours de vacances...

 

l'Alcazaba


Samedi 29 avril 2017

 

Beaucoup de pluie encore cette nuit, plus des voisins hollandais bruyants (je me suis fais encore de nouveaux amis...) font que ce ne fut pas terrible encore... Pas terrible non plus la météo puisqu'elle est identique à celle d'hier avec encore un ridicule 12° matinal !

On maintient tout de même notre programme initial, c'est à dire la visite de Baeza et d'Ubeda un peu plus au nord.

On commence donc par Baeza, passage au S.I., puis nous effectuons un petit circuit nous montrant quelques jolies façades de palais, une belle université mais l'ensemble n'est pas réellement mis en valeur et nous laisse un peu sur notre faim !

 

Baeza

 

Nous partons donc vers Ubeda, l'aire CC est en contre-bas de la ville, dans un environnement un peu glauque... Il faut marcher un bon moment avant d'atteindre la vieille ville considéré par le "petit futé" comme l'une des plus belles villes d'Espagne ! Quelle déception... sont-ils déjà venus au moins jusqu'ici ou avaient-ils abusé de sangria espagnole avant d'écrire de telles choses ? Car effectivement si il y a 1 ou 2 palais d'exception, 1 ou 2 belles églises, rien d'autre ne permet de mériter cette mention ! On a pourtant insisté, en explorant bien tous les quartiers et ruelles, mais rien, nada ...

 

Ubeda

 

Après ces deux déceptions de la journée, nous reprenons Oscar afin de commencer notre trajet retour vers la France.

Nous nous installons pour la nuit sur une petite aire à Puerto Lapice, un peu avant Tolede, jolie aire avec vue sur 3 beaux moulins à ailes sur le sommet d'une colline. Nous sommes dans le pays de Don Quichotte !

 

Puerto Lapice

Trajet du jour
Trajet du jour
Puerto Lapice
Puerto Lapice


Dimanche 30 avril 2017

 

Nuit calme mais encore bien arrosée...

C'est une journée route qui nous attend aujourd'hui, et elle ne sera pas des plus plaisante avec beaucoup de pluie et fortes rafales de vent ! Le temps est devenu fou...

Traversée de Madrid sans souci, arrêt à Béhobia à la "frontière" pour quelques achats, et racket autoroutier français qui commence ! Nous avons traversé l'Espagne sur de la 2x2 voies gratuites quasiment sur tout le parcours, et là il nous faudra payer 2 fois pour atteindre Hossegor à 40 km... Désolé mais cela m'agace à chaque fois !

Nous nous posons pour la nuit sur une aire nouvellement créée sous les pins à coté du lac (6€/24h)

 

Trajet du jour
Trajet du jour
Hossegor
Hossegor


Lundi 1er mai 2017

 

Nuit très calme, encore quelques averses.

Nous nous préparons tranquillement, et direction la maison après cette grosse semaine de vacances agréable, à qui il n'a manqué que le soleil pour être géniale !


 

 

 

 

Ce récit vous a plu ?

 

Un petit mot sur le livre d'or fait toujours plaisir !

 

Pour cela cliquez sur l'image

 

Merci